Les aspects émotionnels du recrutement et de l’implication dans un groupe

Extraits de l’intervention de Yuval Laor lors de la conférence de la Féderation Européenne des Centres de Recherche et d’Information sur le Sectarisme (FECRIS), à Riga (Lettonie), le 2 juin 2018. Docteur en sciences humaines, Yuval Laor est membre de l’Open Minds Foundation qui réunit nombre de spécialistes anglais, européens et américains de sectes destructives, pour des travaux de recherche, d’échanges et d’éducation sur les manipulations et influences indues.
Il a donné un aperçu de ses recherches sur la capacité de conversion soudaine à une croyance, sous l’effet de l’admiration et de la ferveur. Son travail apporte un regard novateur sur les aspects émotionnels du recrutement et de l’implication dans un groupe. Lire la suite

L’ emprise en milieu sportif : silence sur les maltraitances

Les vies dévastées de la jeune gymnaste Elodie Lussac, de la joueuse de tennis Isabelle Demangeot ou des lanceuses de marteau Catherine Moyon de Baecque et Michelle Rouveyrol ont révélé au grand public qu’il existait dans les
clubs sportifs de multiples formes d’emprise mentale (coachs-gourous, clubssectes, groupes de radicalisation religieuse), d’abus de confiance et de faiblesse (entraîneur séducteur/prédateur, médecin abusif, coéquipiers harceleurs), ou de
domination autocratique (président de club tyrannique, maître répressif, parents despotiques) conduisant à des cas extrêmement préoccupants de maltraitances, de harcèlement physique, moral et sexuel, de violences à caractère pédophile, de troubles comportementaux graves (bigorexie, addictions aux produits dopants et aux drogues, etc.) ou de maladies psychiques poussant les victimes au suicide  (dépression, burn-out, orthorexie, anorexie, etc.). (…)

Risques sectaires pour les personnes âgées

Le secteur des personnes âgées est un terrain propice à l’infiltration de mouvements à caractère sectaire. Le risque n’est pas tant de voir un ancien rallier un mouvement « d’hurluberlus » selon un scenario ancré dans l’imaginaire collectif. Il s’agit davantage du risque d’emprise mentale, du risque de voir un groupe ou un individu commettre des actes préjudiciables à l’encontre d’une personne vulnérable. Ce risque encore mésestimé et méconnu doit être atténué au quotidien.

Lire la suite

La dissonance cognitive

Selon Romy Sauvayre l’abandon d’une croyance d’ordre existentiel (comme croire en la vie après la mort) est difficile : démenti factuel ou preuves scientifiques ne suffisent pas. La théorie de la dissonance cognitive éclaire cette persistance des croyances là où on attendrait plutôt sa fin…

Lire la suite

L’emprise mentale, un phénomène progressif, extensif et durable

Il serait faux de penser que les témoignages cités plus haut concernent des adeptes ayant perdu la raison : comme le souligne au contraire Romy Sauvayre, quelle que soit l’apparente étrangeté ou le caractère extrême de la croyance à laquelle adhère un individu, il a toujours de bonnes raisons, personnelles et cohérentes, d’y croire.

Lire la suite

L’ emprise sectaire, un meurtre de la pensée

Quelques témoignages

Par une froide nuit de décembre 1995, seize personnes, dont trois enfants, furent tuées par balles, puis en partie immolées par le feu. Le lieu du drame : une clairière de la forêt du Vercors, à proximité d’un gouffre au nom prédestiné : « Le Trou de l’Enfer ».

Lire la suite

L’emprise psychologique

Comment une personne peut-elle perdre tout sens critique et se couper de la réalité, de sa famille, de ses relations ? La relation d’emprise psychologique consiste pour un individu à soumettre un autre individu à ses propres volontés.

Lire la suite