Retour sur la guerre entre la Scientologie et la CIA

A une époque où paraissaient d’innombrables articles sur le programme « MK-Ultra »1 mené par la CIA dans les années 1950-1960, un court entrefilet paru dans le Washington Post du 13 janvier 1979, révélait que la CIA aurait envisagé d’utiliser des médicaments, des traitements de chocs, voire l’ablation de parties du cerveau pour se débarrasser d’agents devenus gênants. Lire la suite

Dans l’univers des scientologues indépendants

En 2017, un homme de 31 ans, a légalement changé de nom pour se faire appeler Lafayette Ron Hubbard, reprenant ainsi le nom du fondateur de la Scientologie. De son vrai nom Justin Alan Craig, cet homme prétend être sa réincarnation dans un nouveau corps. La Scientologie ne croyant pas à son histoire, il trouve du soutien auprès d’une communauté de scientologues dissidents. Lire la suite

Une aversion contre la psychiatrie meurtrière

Kenneth Wayne Thompson a comparu devant le tribunal de Prescott Valley (Arizona) pour le double assassinat de sa belle-sœur et de son compagnon, perpétré en 2012. Scientologue, il s’est défendu en arguant qu’il ne supportait pas que le couple fasse appel à la psychiatrie pour soigner leur enfant atteint de troubles mentaux. Le jury n’a pas suivi cette version et après seulement deux heures de délibéré, a déclaré Kenneth Wayne Thompson coupable de meurtre au premier degré.

Lire la suite

Le Comité éducation chypriote berné par la Scientologie ?

La dénonciation d’un trafic de drogue dans une école par « la Fondation pour un monde sans drogue » lors d’une réunion du Comité éducation de la chambre des représentants de Chypre, a causé un vif émoi parmi les autorités politiques, associatives et religieuses du pays. En effet, l’association dénonciatrice étant connue pour ses liens avec l’Eglise de Scientologie, chacun se demande comment sa présence lors de la réunion du 31 janvier travaillant sur le problème de la toxicomanie en milieu scolaire a pu être autorisée. Lire la suite

Pourquoi la Scientologie soutient-elle la réforme pénitentiaire Trump ?

En décembre 2018, la Scientologie a fait partie des vingt-deux cosignataires d’une lettre de soutien au First Step Act1, réforme pénitentiaire initiée par Donald Trump. John Stanard, l’un des signataires, est le « Directeur national des Programmes et Politiques d’amélioration sociale, Bureau des affaires nationales de l’Église de Scientologie ».

Lire la suite

Une nouvelle stratégie

Dans un livre paru en octobre 20181, Tony Ortega et Paulette Cooper dressent un état des lieux de la Scientologie et exposent son changement de stratégie notamment auprès des célébrités.

Lire la suite