Un psychothérapeute italien condamné après avoir induit des faux souvenirs auprès d’une adolescente

Dans un contexte de relation parentale conflictuelle, une mère s’était adressée aux services sociaux pour obtenir de l’aide. Ceux-ci ont dirigé sa fille Sara (prénom modifié), âgée de 15 ans, vers un psychothérapeute, le Dr X. Les séances ont peu à peu implanté des faux souvenirs d’abus sexuel commis par le père dans l’esprit de l’adolescente.

Lire la suite

L’invasion des fake news

L’année 2015 a marqué un tournant dans la propagation des théories du complot et ce glissement sociétal préoccupe nombre de chercheurs ou de vulgarisateurs ; le journalisme a même dû inventer le métier de « chasseur de fake news ». Pourquoi certains croient-ils obstinément à de fausses croyances ? Les médias sociaux en sont-ils les principaux responsables ou l’homme n’est-il pas naturellement « prêt à croire » ? Nicolas Gauvrit, mathématicien et psychologue spécialisé en sciences cognitives, a tenté de répondre à ces questions dans un ouvrage collectif dont il est le co-directeur, Des Têtes bien faites, défense de l’esprit critique. Lire la suite

Un constat alarmant

Près de la moitié des signalements de dérive sectaire que reçoit la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) relèvent du domaine de la santé, et la tendance ne fait que s’amplifier selon son président, Serge Blisko. Elle recense plus de 300 pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique, 1 800 centres de formation dans le domaine de la santé susceptibles de présenter un risque de dérive sectaire, 4 000 psychothérapeutes autoproclamés sans formation et non inscrits sur un registre professionnel. Il est impossible, aujourd’hui, d’évaluer le nombre de pseudo-thérapeutes en France. L’ordre des médecins signale également que près de 3 000 médecins sont en lien avec la mouvance sectaire.

Lire la suite

Faux souvenirs induits

La justice rencontre des difficultés face aux cas de faux souvenirs induits. Sur les dizaines de cas recensés, peu vont devant les tribunaux. Seul Benoit Yang Ting, « humanothérapeute » a été condamné en appel à un an de prison avec sursis et 50 000 euros d’amende pour abus de faiblesse après avoir suscité de faux souvenirs de traumatisme chez deux victimes1.

Lire la suite

Une pseudo-thérapeute cible les riches héritières

En Grande-Bretagne, Victoria Cayzer a coupé les liens avec sa famille durant quatre ans sous l’influence d’un guérisseur, thérapeute ou coach en développement personnel, Anne Craig. Cette pseudo-thérapeute lui a induit de faux souvenirs, la persuadant que ses parents avaient sexuellement abusé d’elle durant sa petite enfance.

Lire la suite