Une femme meurt dans des circonstances mystérieuses lors d’une formation en Bikram Yoga

Une femme de nationalité anglaise est décédée fin octobre d’un arrêt cardiaque dû à une septicémie. Elle a perdu la vie durant une formation de 9 semaines en Bikram Yoga, à Acapulco. Elle avait payé 13 000 livres pour suivre l’enseignement donné par Bikram Choudoury en personne, dans le but de devenir à son tour enseignante de la technique. Lire la suite

Inquiétudes autour des gourous de l’alimentation

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) s’inquiète de l’expansion des dérives touchant à l’alimentation telles que le crudivorisme et les jeûnes. Le Parisien a enquêté sur ce phénomène et donné la parole à des victimes ou proches de victimes de ces méthodes. Lire la suite

Un Bouddha vivant en plein cœur de Taiwan

La police taiwanaise a procédé à l’arrestation de quatre dirigeants d’un groupe chinois, le Chemin sacré, et de son leader, une femme âgée de 61 ans, surnommée Lin, qui prétend être l’incarnation de Bouddha. Les policiers ont ainsi pu mettre en sécurité dix-neuf membres destinés à être torturés. Ces interpellations font suite au décès d’une jeune femme battue à mort par des adeptes. Lire la suite

Enquête après le décès d’une femme

Dans un appartement de Larnaca (Chypre), une femme de 34 ans, d’origine lettone, est décédée lors d’une cérémonie de « purification de l’esprit » incluant une prise d’ayahuasca. L’enquête sur les circonstances du décès est encore en cours. Lire la suite

Condamnation d’un naturopathe suite au décès de trois patients

Klaus Ross, un naturopathe néerlandais qui prétendait soigner le cancer grâce à un traitement alternatif non-toxique et 100% naturel, a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour homicide par négligence suite au décès, en 2016, de trois patients traités dans sa clinique. Lire la suite

Drame à l’arbalète : la police sur la piste d’une secte

Un drame, en deux actes et aux circonstances encore floues, a touché les régions de Bavière et de Basse-Saxe distantes de plusieurs centaines de kilomètres. Les cinq victimes originaires de Rhénanie-Palatinat appartiendraient à un mouvement sectaire ésotérique composé de huit membres (4 hommes, 4 femmes) fascinés par la mort et le Moyen-Âge.

Lire la suite