Une aversion contre la psychiatrie meurtrière

Kenneth Wayne Thompson a comparu devant le tribunal de Prescott Valley (Arizona) pour le double assassinat de sa belle-sœur et de son compagnon, perpétré en 2012. Scientologue, il s’est défendu en arguant qu’il ne supportait pas que le couple fasse appel à la psychiatrie pour soigner leur enfant atteint de troubles mentaux. Le jury n’a pas suivi cette version et après seulement deux heures de délibéré, a déclaré Kenneth Wayne Thompson coupable de meurtre au premier degré.

Lire la suite

« L’insuline de Dieu » tue un enfant atteint du diabète

En Californie, un jeune garçon de 13 ans atteint d’un diabète est décédé faute de soins. Ses parents ont cessé de lui injecter de l’insuline sur les conseils d’un herboriste, Timoty Morrow, et remplacé le traitement médical vital par une application d’huile de lavande sur la colonne vertébrale. Il a été condamné à quatre de mois de prison et à verser 5.000 dollars à la famille.  Lire la suite

Décès de la gourelle de Fiat-Lux

Erika Bertschinger-Eick, alias Uriella, est décédée à l’âge de 90 ans. Elle avait fondé dans les années 1980 le mouvement sectaire Fiat Lux, basé sur la guérison. Annoncé par la commune où elle résidait en Allemagne, son décès a été confirmé par son mari, porte-parole du groupe. Lire la suite

Un thérapeute spirituel interdit de dispenser des soins

Denis Wayne Jensen, guérisseur spirituel autoproclamé, a demandé à une femme atteinte d’un cancer du pancréas d’arrêter son traitement. Il a prétendu pouvoir la guérir en utilisant des remèdes alternatifs. Les autorités australiennes ont interdit à ce guérisseur d’importer, fabriquer ou mélanger tout produit susceptible de guérir le cancer ou une autre maladie grave.

Lire la suite

Souvenons-nous

Le mot secte a pris un sens particulier le 4 octobre 1994 jour où une paisible station de ski du Québec fut le théâtre d’un drame meurtrier : 5 membres de l’Ordre du Temple solaire (OTS) périrent dans des circonstances étonnantes. Deux corps carbonisés, trois poignardés (dont un bébé), les restes de dispositifs incendiaires à retardement, furent autant d’indices qui laissent à penser que leur mort avait été préméditée. Ce drame fut le premier d’une série macabre gravée dans l’histoire des mouvements sectaires.

Lire la suite