Traitement mortel

Dawn Kali vient d’être indemnisée à hauteur de 105 millions de dollars pour avoir été abusée par un pseudo-thérapeute. Cette mère de famille, atteinte d’un cancer, a eu confiance en Robert O. Young, un californien qui se faisait passer pour un médecin. Il est parvenu à la persuader de recevoir un traitement de son invention et d’abandonner sa chimiothérapie. En 2016, Young avait été reconnu coupable de pratique illégale de la médecine et condamné à quatre ans de prison mais il n’avait effectué que quelques mois de détention. Lire la suite

Biologie totale : « Thérapie mortelle »

Domizzio Danieli est décédé d’une tumeur du cerveau. Sur les conseils de son psychothérapeute, Didier F. adepte de la biologie totale, il aurait renoncé à toute forme d’examen et de traitement chimiothérapeutique pour cette tumeur décelée en octobre 2012. Le thérapeute est poursuivi pour exercice illégal de la médecine.

Lire la suite

Santé vs religion

Aux États-Unis, des lois protègent les enfants contre les abus et la négligence mais dans 34 États un parent peut, pour des raisons religieuses, refuser des soins médicaux pour son enfant. Le cas d’un couple du Michigan accusé du décès de sa fille de 10 mois relance le débat sur ces exemptions religieuses qui sont la cause de nombreux décès. Rien que dans l’Idaho, depuis les années 1970, 180 enfants sont morts ou mort-nés dans des familles pratiquant une religion qui rejettent la médecine moderne. Lire la suite

Quand la foi des parents entraîne la mort de leur enfant

Sarah et Travis Mitchell, adeptes de l’Eglise des Followers of Christ, ont été condamnés à six ans et huit mois de prison pour avoir laissé mourir, faute de soins, l’une de leurs filles jumelles à sa naissance. Ils ont plaidé coupable d’homicide par négligence et mauvais traitements.

Lire la suite