Reconnaissance de la bonne foi d’une experte accusée de diffamation par les Témoins de Jéhovah

Dans un communiqué publié le 8 juillet 2020, l’association suisse Info Sekta se félicite que les Témoins de Jéhovah n’aient pas fait appel de la décision de justice rendue en juillet 2019 par le tribunal de Zurich. Le tribunal avait prononcé l’acquittement de Dr Phil Regina Spiess, une employée d’Info Sekta poursuivie pour diffamation par l’organisation suite à des déclarations qu’elle avait faites dans le journal Tages Anzeiger en 2015. Lire la suite

Arrestation du leader de Schincheonji

Lee Man-hee, dirigeant de la secte Shincheonji, a été arrêté pour entrave à la lutte contre la Covid-19 notamment pour avoir remis aux autorités de faux registres concernant les rassemblements du mouvement ainsi que des listes erronées de membres. Pour rappel, le groupe avait été au centre de l’épidémie de coronavirus qui a frappé la Corée du Sud en février1.
. Lire la suite

L’abbé purgera sa peine en Suisse

Condamné en 2017 par la Cour d’appel de Bruxelles à une peine de cinq ans de prison pour des faits d’agressions sexuelles sur mineurs, un abbé membre de la Fraternité Saint Pie X va purger sa peine en Suisse. Courant juin, il avait été retrouvé libre suite à un imbroglio sur le lieu où il devait purger sa peine. Lire la suite

La secte familiale des Ligonnès

Le magazine Society a consacré cet été deux numéros à l’affaire Dupont de Ligonnès. Des journalistes se sont, entre autres, penchés sur le groupe sectaire et les croyances de Geneviève, la mère de Xavier Dupont de Ligonnès(XDDL), et de sa sœur Christine. Ce mouvement intrigue les policiers qui travaillent sur le « volet familial » de l’affaire. Lire la suite

La prière n’est pas un remède

La Cour suprême d’Alaska a confirmé une décision concernant le retrait des soins prodigués à une mère par sa fille après que cette dernière ait refusé de traiter l’épilepsie de sa mère par des médicaments préférant même en cas d’urgence médicale utiliser la prière. Lire la suite

Quinze ans de prison requis contre un magnétiseur

Le tribunal criminel de l’arrondissement du Nord vaudois à Lausanne a prononcé une peine de quinze ans de prison à l’encontre d’un magnétiseur poursuivi pour avoir abusé une vingtaine de femmes durant plus de dix ans. Il a été reconnu coupable de viols, d’agressions sexuelles sur des personnes dépendantes ou incapables de discernement, de contrainte sexuelle, d’extorsion et d’usure par métier, de chantage et abus de détresse. Lire la suite