Grégoire Perra relaxé dans l’affaire qui l’opposait à une association de médecins

Le tribunal judiciaire de Strasbourg a relaxé Grégoire Perra de la plainte pour diffamation et injures publiques déposée par la Section Médecine Anthroposophique du Conseil National Professionnel des Médecins à Expertise Particulière (CNP MEP – SMA) qui lui reprochait d’avoir tenu des propos injurieux et diffamatoires dans un article publié en 2018 sur son blog, intitulé « Mon expérience de la médecine anthroposophique ». Lire la suite

Les parents d’élèves de l’école Steiner de Bagnères de Bigorre ne désarment pas

L’école Steiner de Bagnères de Bigorre et les parents d’élèves ont décidé de poursuivre devant le tribunal administratif le recours en annulation de la décision du rectorat. Cependant, les parents ne feront pas appel devant le Conseil d’État de la décision rendue début septembre par le juge des référés du tribunal administratif de Pau. Lire la suite

Que cache l’agriculture biodynamique ?

Perçus comme plus bio que bio et de meilleure qualité que les vins issus de l’agriculture biologique, les vins biodynamiques ont le vent en poupe malgré un prix de vente plus élevé. Pourtant beaucoup ignorent que ce label ne repose pas uniquement sur le respect de l’environnement, mais surtout sur une conception ésotérique de l’agriculture qui doit composer avec des « forces occultes » et des rituels complexes. Lire la suite

L’affaire de Bagnères de Bigorre rebondit dans une école publique des Hautes-Pyrénées

L’inspection d’académie des Hautes Pyrénées a diligenté à la fin de l’année scolaire 2021 une inspection sur une ancienne institutrice de l’école Les Boutons d’Or de Bagnères de Bigorre, enseignant désormais dans une école publique de Tarbes, suspectée d’avoir enseigné selon les principes de la « pédagogie Steiner ». Lire la suite

Fermeture de l’Ecole Steiner de Bagnères de Bigorre

Le rectorat de Toulouse a annoncé, le 23 août 2021, la fermeture de l’école privée hors contrat Les Bouton d’Or de Bagnères de Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. C’est la première fois qu’une telle décision est prononcée à l’encontre d’une école Steiner en France. Les requêtes en référé de 28 familles d’enfants scolarisés dans l’établissement pour obtenir la suspension de la décision du recteur ont toutes été rejetées début septembre. Lire la suite

Hors-série Actualités de l’Unadfi N°3 // Spécial Covid-19

Depuis plusieurs mois, l’actualité montre que mouvements sectaires et complotistes profitent de la crise sanitaire de la Covid-19 pour déverser leur flot d’inepties. La vaccination est leur principale cible : elle ne constituerait e plus seulement un risque pour la santé, elle rendrait homosexuel, serait le fruit d’une action globale des élites visant à asservir l’humanité, elle permettrait le traçage de la population ou encore modifierait l’ADN.

Depuis l’attaque du Capitole par les adeptes de QAnon, les autorités françaises ont pris la mesure du danger qu’encourent les Etats. S’il est peu présent en France, des « sympathisants » de ce mouvement devenu international déversent son discours anti-institutions et anti-médecine à travers des sites dédiés à des pratiques de soins non conventionnelles ou à la spiritualité new age.
Le terme conspiritualité, créé en 2011 par les anthropologues Charlotte Ward et David Voas, prend tout son sens dans le contexte actuel : il décrit la fusion des théories du complot et de la spiritualité, notamment celle du New Age, et s’applique à ces théories fleurissant sur le web. Prétextant le contrôle de la société par une élite, les new agers appellent à un « changement de paradigme » dans le prétendu but d’émanciper la société de cette élite.

Et force est de constater qu’Internet est devenu le lieu de recrutement, de prosélytisme et de développement de groupes virtuels où l’emprise mentale s’exerce même à distance.

La volonté affichée de Marlène Schiappa de lutter contre les sectes et toutes formes de radicalités est un espoir pour les victimes de ces mouvements fragilisant nos démocraties.

Lire le dossier en pdf

L’Anthroposophie à l’épreuve de la Covid-19

Depuis un an que la pandémie a commencé, l’Anthroposophie dévoile un visage inquiétant. Sous couvert d’une « respectabilité alternative », grâce à l’agriculture biodynamique, la pédagogie Waldorf ou ses produits de soins naturels, ses positions anti-vaccins ou sa participation à des manifestions contre les restrictions sanitaires font courir des risques à l’ensemble de la collectivité. Or ce qui paraît nouveau à certains se révèle être dans l’ADN même de ce mouvement fondé au début du 20e siècle par l’ésotériste allemand Rudolf Steiner. Lire la suite