Les mouvements sectaires toujours présent

Dans un dossier du 15 octobre 2019, l’hebdomadaire Maxi, a abordé le phénomène sectaire. Le magazine parle de l’évolution du phénomène notamment de la place croissante des réseaux sociaux dans la mise sous emprise, des domaines d’infiltration de prédilection des mouvements sectaires puis de la prévention, la vigilance et l’aide fournie par les associations. Lire la suite

Le diktat du bien-être

L’injonction au bien-être est symptomatique de notre époque. Cette notion, en se fondant avec celle du bonheur, s’est progressivement muée en une idéologie que se sont appropriées toutes les classes sociales. La croyance collective selon laquelle le bien être est une nécessité vitale, une vertu primordiale, suscite une adhésion plus émotionnelle que rationnelle. Lire la suite

Le marché des pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique

Dans son édition du 20 mars 2019, l’Express a publié un dossier intitulé Médecines douces : Gare aux charlatans. L’hebdomadaire analyse ces PNCAVT qui, profitant de l’attrait des individus pour la santé et le bien-être, constituent un véritable marché lucratif. Ce marché est l’une des portes d’entrée privilégiée pour les mouvements sectaires. Lire la suite

Le bien-être au détriment du bonheur

Devenu un objet marketing, le bien-être semble s’être substitué au bonheur. Et pourtant, « alors que le bonheur est un état durable qui induit l’idée de désir, d’attente et de perspective, le bien-être est une émotion passagère qui est essentiellement sensorielle ». Benoît Heilbrunn, philosophe1, décrypte cette importante nuance à travers les questions que lui a posées Figarovox.

Lire la suite