Mort d’une adepte du respirianisme

Le 8 juin 2017, Jeannette, une adepte belge du groupe Contact & Muziek, est décédée « de mort naturelle dans des circonstances suspectes », selon la police d’Utrecht. Soupçonnant les autres membres du groupe de négligence et de non-assistance à personne en danger, les autorités ont ouvert une enquête.

Lire la suite

Le respirianisme, une pratique responsable de décès

Parmi les pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique, appelée plus communément « médecines douces » ou « thérapies alternatives », le respirianisme1 propose de se nourrir d’air et de lumière. Extrêmement dangereuse, elle aurait déjà fait plusieurs morts. En Belgique, sa pratique est étroitement surveillée par le Centre d’informations et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles (CIAOSN).

Lire la suite

« Buvez … éliminés », le respirianisme de Jasmuheen

Née en Australie en 1957, Jasmuheen, de son vrai nom Ellen Greve, aurait été contactée dans les années 90 par « Kuthumi »1, un des maîtres ascensionnés de la théosophie, pour fonder ensuite un réseau international qui prendra le nom de MAPS2 (Mouvement pour une Société éveillée et positive). Depuis, Jasmuheen vend des livres et vidéos, tient des conférences et retraites et estime le nombre de respirianistes dans le monde, y compris en Europe, à plusieurs milliers.

Lire la suite

Belgique / Les médecins alertent sur la pratique du jeûne

Pour la nutritionniste Céline De Sart, ne pas manger pendant un ou plusieurs jours afin de purifier le corps et l’esprit s’apparente davantage à une nouvelle technique à la mode qu’à une méthode éclairée. Elle explique que lors de ces stages coûteux, les personnes peuvent arrêter de se nourrir treize jours durant. Leur organisme va devoir alors « puiser dans les réserves de muscles et de graisse » ce qui n’est pas très bon car en allant chercher dans ces réserves « on va libérer des toxines et donc surcharger le travail hépatique ».
Lire la suite

Ukraine /  » Barbie prana « 

Alors qu’elle a déjà subi plusieurs interventions chirurgicales pour se transformer en Barbie (comme la poupée), la chanteuse et mannequin ukrainienne, Valerya Lukyanova, a décidé vouloir « vivre d’air et de lumière ». Elle a annoncé sur la toile être devenue une adepte du respirianisme et avoir arrêté de se nourrir depuis plusieurs semaines.
Lire la suite