Pas de déclin pour les sectes

C’est après un long travail de reconstruction personnelle que la réalisatrice Sarah Suco a trouvé la force de raconter son histoire dans son premier long métrage, Les Eblouis, à travers le personnage de Camille, une jeune fille de douze ans dont les parents, endoctrinés par le « berger » d’une communauté catholique charismatique, ont mis leur famille en péril. Lire la suite

Les violences sexuelles dans les mouvements sectaires

La sexualité est omniprésente dans les groupes sectaires, théorisée dans la doctrine et utilisée dans le processus aliénant qu’est la relation d’emprise. Elle y est utilisée de manière intrinsèquement abusive, comme moyen visant à verrouiller la dépendance. Lire la suite

Bad vibrations

Kosmic Fusion, groupe néo-zélandais new age, a implosé après les déclarations accusatrices d’anciens adeptes. Ils vivaient autour d’une femme, Kaveeta Bhavsaar, considérée comme la réincarnation d’une divinité indienne, capable de capter les âmes grâce à des fréquences spéciales qu’elle appelle « impulsion à proton à onde scalaire à vortex quantique – ou QVSWPP – la mère de toutes les fréquences, énergies et vibrations ». Lire la suite

Le réseau uruguayen de MISA

Courant septembre 2019, un accord hors cadre juridique a été trouvé entre Octav Fercheluc, directeur de l’académie spirituelle de yoga traditionnel Ananda de Montevideo, liée au Mouvement pour l’Intégration Spirituelle dans l’Absolu (MISA)1, et deux experts du réseau Red Iberoamericana de Estudio de las Sectas (RIES). Octav Fercheluc avait intenté une action en justice contre Alvaro Farias et Miguel Pastorino de RIES et contre des médias qui avait révélé les liens entre son organisme et MISA. Lire la suite

Les aspects émotionnels du recrutement et de l’implication dans un groupe

Extraits de l’intervention de Yuval Laor lors de la conférence de la Féderation Européenne des Centres de Recherche et d’Information sur le Sectarisme (FECRIS), à Riga (Lettonie), le 2 juin 2018. Docteur en sciences humaines, Yuval Laor est membre de l’Open Minds Foundation qui réunit nombre de spécialistes anglais, européens et américains de sectes destructives, pour des travaux de recherche, d’échanges et d’éducation sur les manipulations et influences indues.
Il a donné un aperçu de ses recherches sur la capacité de conversion soudaine à une croyance, sous l’effet de l’admiration et de la ferveur. Son travail apporte un regard novateur sur les aspects émotionnels du recrutement et de l’implication dans un groupe. Lire la suite

L’ emprise en milieu sportif : silence sur les maltraitances

Les vies dévastées de la jeune gymnaste Elodie Lussac, de la joueuse de tennis Isabelle Demangeot ou des lanceuses de marteau Catherine Moyon de Baecque et Michelle Rouveyrol ont révélé au grand public qu’il existait dans les
clubs sportifs de multiples formes d’emprise mentale (coachs-gourous, clubssectes, groupes de radicalisation religieuse), d’abus de confiance et de faiblesse (entraîneur séducteur/prédateur, médecin abusif, coéquipiers harceleurs), ou de
domination autocratique (président de club tyrannique, maître répressif, parents despotiques) conduisant à des cas extrêmement préoccupants de maltraitances, de harcèlement physique, moral et sexuel, de violences à caractère pédophile, de troubles comportementaux graves (bigorexie, addictions aux produits dopants et aux drogues, etc.) ou de maladies psychiques poussant les victimes au suicide  (dépression, burn-out, orthorexie, anorexie, etc.). (…)

La gourelle jugée mais toujours en cavale

Après deux jours d’audience au tribunal correctionnel de Vesoul (Bourgogne-Franche-Comté), Luce Barbe, gourelle de la Ferme des Deux Soleils, a été reconnue coupable de travail dissimulé et abus frauduleux de faiblesse de personne en état de sujétion psychologique. Conformément aux réquisitions du procureur elle est condamnée à cinq ans de prison ferme.

Lire la suite

Les espagnols souhaitent du changement

L’affaire de l’enlèvement de la jeune espagnole Patricia Aguilar1 montre l’absence de protection juridique pour les personnes sous l’emprise de mouvements sectaires. Cependant des militants souhaitent une intervention des pouvoirs publics et la mise en place d’une législation.

Lire la suite

Douze années d’emprise : le pseudo-thérapeute condamné

Extraits de l’intervention de Sophie Poirot lors de la conférence de la FECRIS à Bruxelles, le 19 mai 2017.
L’analyse détaillée des « outils » mis en oeuvre par Benoit Yang-Ting (BYT), « humanothérapeute » expert en induction de faux souvenirs, pour maintenir son emprise sur ses clients permet de comprendre combien ces techniques de manipulation sont efficaces pour empêcher une personne de prendre conscience qu’elle n’a plus aucune liberté…

Lire la suite