Un ostéopathe-guérisseur mis en examen

Antonino Mercuri, un ostéopathe qui revendiquait un don de guérisseur a été mis en examen pour abus de faiblesse, fraude fiscale, escroquerie, blanchiment et exercice illégal de la médecine. Six femmes ont porté plainte contre lui. L’Une d’entre elle a témoigné pour France Info

Lire la suite

Nouvelle condamnation pour un thérapeute lyonnais

Un thérapeute lyonnais, purgeant déjà une peine de douze ans d’emprisonnement pour viols et agressions sexuelles sur six femmes, dont une mineure de 15 ans, a été condamné à huit ans de prison par la cour d’assises du Rhône pour le viol d’une autre victime. Six années de cette nouvelle peine ont été confondues avec la précédente prononcée en 2018. La Cour a en outre ordonné un suivi « socio-judiciaire » de cinq ans. L’homme avait aussi été condamné à une interdiction définitive d’exercer sa profession lors de son premier procès.

Lire la suite

Ouverture d’une instruction judiciaire à l’encontre du directeur de l’école Atman

Le parquet de Grasse a ouvert le 16 février une instruction judiciaire à l’encontre de Marc Bozetto, le directeur de l’école d’ostéopathie Atman située à Valbonne (06). Il est visé par quatre plaintes pour agressions sexuelles ou viols. L’affaire a débutée en 2018 par les plaintes de deux anciennes élèves qui auraient été agressées par l’ostéopathe lors d’une séance d’ostéopathie pelvienne. Lire la suite

Ostéopathe des stars, Antonino Mercuri sous le coup d’une enquête de l’OCRVP

L’ostéopathe parisien Antonino Mercuri a été mis en examen en 2018 pour escroquerie, exercice illégal de la médecine, blanchiment d’argent et abus de faiblesse. Après une enquête de deux ans, les policiers de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) viennent de remettre au juge d’instruction un rapport détaillant la façon dont il aurait « mis sous emprise une cinquantaine de patients » en les menant à partir de soins ostéopathiques à des séances de méditation de son cru censées leur « transmettre la vie ». Six des victimes recensées se sont portées parties civiles. Lire la suite