La santé visée par les sectes

Revenant sur le dernier rapport de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)paru en mars 2018, qui alertait sur les dérives sectaires « associées aux médecines alternatives », plusieurs journaux constatant l’essor de pratiques non reconnues et mettent en garde contre les risques .

Lire la suite

Rapport 2016/2017

Le 22 mars dernier, la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (Miviludes) a remis au Premier ministre son rapport sur l’évolution des dérives sectaires pour l’exercice 2016-2017.

Lire la suite

YouTube, vitrine des charlatans ?

La multitude de vidéos donnant des conseils santé, en particulier pour le traitement du cancer, donne à penser que la plateforme de partage de vidéos serait devenue la panacée en matière d’information sur la santé. Véritables théoriciens du complot, critiquant la médecine conventionnelle, accusant les laboratoires pharmaceutiques d’être aux mains de lobbies, certains youtubeurs prétendent détenir la « vérité universelle ». Comment faire le tri ?

Lire la suite

Un constat alarmant

Près de la moitié des signalements de dérive sectaire que reçoit la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) relèvent du domaine de la santé, et la tendance ne fait que s’amplifier selon son président, Serge Blisko. Elle recense plus de 300 pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique, 1 800 centres de formation dans le domaine de la santé susceptibles de présenter un risque de dérive sectaire, 4 000 psychothérapeutes autoproclamés sans formation et non inscrits sur un registre professionnel. Il est impossible, aujourd’hui, d’évaluer le nombre de pseudo-thérapeutes en France. L’ordre des médecins signale également que près de 3 000 médecins sont en lien avec la mouvance sectaire.

Lire la suite

Un nouveau partenariat pour la MIVILUDES

Serge Blisko, président de la MIVILUDES (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires) et Gilbert Bouteille président du Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes ont signé une convention de partenariat.

Lire la suite

Face à l’obligation vaccinale les anti-vaccins s’organisent

Face à une couverture vaccinale de plus en plus faible1, les pouvoirs publics proposent de rendre onze vaccins obligatoires à partir de 2018. En effet, la recrudescence de maladies telles que la rougeole ou la coqueluche représente un véritable enjeu de santé public. Depuis l’annonce du gouvernement, les anti-vaccins se sont organisés et se déchaînent sur internet pour empêcher l’adoption de la nouvelle législation.

Lire la suite