Ouverture d’une enquête sur des allégations d’abus sexuels au sein de la FSSPX

Le Bureau d’enquête du Kansas (KBI) vient d’élargir à une antenne de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, les investigations pour des allégations d’abus sexuels qu’il avait lancées en 2019 contre quatre diocèses catholiques de l’État. Lire la suite

Foyers de Charité / La série noire continue pour les communautés nouvelles

Après la Communauté de l’Arche de Jean Vanier, il y a deux mois environ, c’est maintenant au tour de Georges Finet, le fondateur des Foyers de Charité d’être au coeur d’un scandale. Un audit externe lancé en septembre 2019, dont les conclusions ont été publiées le 7 mai 2020, révèle que durant 40 ans il se serait rendu coupable d’attouchements sexuels sur des enfants lors de séances de confessions. Lire la suite

Le coronavirus est la grande plaie prophétisée par Jéhovah

Le tabloïd anglais The Sun relate dans son édition du 1er mai la fuite de Naghmeh King en Espagne. Naghmeh King et son mari Brett avaient défrayé la chronique en 2014, après avoir sorti leur fils Ashya, alors âgé de cinq ans, d’un hôpital britannique contre l’avis des médecins pour l’amener en Espagne afin qu’il suive un traitement spécial pour empêcher son cancer du cerveau de récidiver. Lire la suite

La justice somme une mère de quitter la secte dans l’intérêt de sa fille

Une cour d’appel australienne a estimé que l’adhésion d’une mère au mouvement Collège de Médecine Universelle, s’avérait dangereuse pour sa fille. La cour a menacé de lui en retirer la garde si elle ne consentait pas à quitter le groupe et à protéger sa fille des enseignements de Serge Benhayon. Lire la suite

Dissimulation d’abus sexuels sur enfants

Levi S. Esh, évêque amish, a été inculpé par la police de Pequea (Pennsylvanie) pour ne pas avoir signalé aux autorités des cas présumés de maltraitance sur enfants commis par John G. Beiler. Ce dernier avait avoué les faits à l’évêque. Levi S. Esh est accusé d’avoir violé une loi de Pennsylvanie qui stipule que le clergé se doit de signaler des abus présumés commis sur des enfants. Lire la suite

La vie au sein de Tabitha’s Place

Le mensuel Marie Claire a mené une enquête sur Tabitha’s Place. En France cette communauté est souvent sous la lumière médiatique pour des cas de violences sur des enfants. Bien que constamment surveillé par les autorités depuis plus de 20 ans, le mouvement semble continuer de mener une existence paisible dans son château de Sus (Pyrénées-Atlantiques). Lire la suite

Hors-série Actualités de l’Unadfi // Spécial Covid-19

Nous l’avons relayé à de nombreuses reprises : les crises, qu’elles soient sanitaires, humanitaires, économiques ou autre, ouvrent grand les portes aux propositions inconséquentes de tous horizons sectaires. L’épidémie particulièrement violente du covid-19, pour laquelle chacun craint pour sa vie et celle de ses proches, nous en donne encore une sombre illustration que nous avons tenté de relayer dans ce numéro hors-série des Actualités de l’Unadfi. Lire la suite

Emprise sectaire et violences sur les enfants

Plusieurs situations peuvent se présenter selon que la famille vit dans une communauté fermée ou dans la société. Il est facile de comprendre que l’isolement d’une communauté fermée permet aux responsables de mettre en oeuvre des pratiques éducatives dangereuses ; il est plus difficile d’imaginer que cette « éducation sectaire » peut aussi s’exercer en milieu ouvert, à l’insu de l’entourage familial et social de l’enfant. Dans tous les cas, l’emprise sectaire qui s’exerce sur les parents a de lourdes conséquences sur leurs enfants. On parle de maltraitance lorsque des actions, du fait de leur fréquence et de leur violence, sont susceptibles de nuire gravement à l’état et au développement physique et psychologique du mineur. Lire la suite

L’enquête se poursuit

Les perquisitions1 et fouilles entamées fin février sur deux propriétés des Douze Tribus ont pris fin le 5 mars à Picton et le 7 mars à Bigga (Nouvelle-Galles du Sud). Trois tombes auraient été découvertes sur le second site. Selon une information du Daily Mail, non confirmée par la police, un seul corps aurait été retrouvé. Même si aucun membre n’a été interpellé, l’enquête ouverte en septembre 2019 n’est pour autant pas terminée. Ces perquisitions faisaient suite à des allégations d’enfants mort-nés au sein du groupe et non déclarés. Lire la suite