Enfants de sectes : la vie d’après

Nous poursuivons notre série d’articles consacrés aux sortants de secte ayant passé leur enfance dans un mouvement sectaire. Ce deuxième article, illustré de témoignages, relate les difficultés rencontrées en découvrant le « monde » extérieur au mouvement. Lire la suite

Ouverture d’une instruction à l’encontre d’un ancien éducateur d’OKC

Le parquet d’Aix en Provence a ouvert une instruction judiciaire et mis en examen un ancien éducateur de Château-de-Soleils, le centre français du groupe d’inspiration bouddhiste Ogyen Kunzang Chöling (OKC), situé dans les gorges du Verdon. L’enquête a débuté suite à huit plaintes déposées en 2018 par des mineures à l’époque des faits. Dès les années 1980 et durant des années, elles auraient été victimes d’attouchements et de viols par l’éducateur. Lire la suite

Enfants des sectes : la vie d ’après

« N’oublions jamais que ce qui choque le plus profondément la victime, n’est pas tant la cruauté de l’oppresseur, que le silence du spectateur. »

Cette citation d’Elie Wiesel (lauréat du prix Nobel de la paix en 1986) sera notre devise pour ces prochains mois. En effet, cet article est le premier d’une série de quatre consacrés aux sortants de secte ayant passé leur enfance dans un mouvement sectaire. Les paroles de ces enfants, victimes oubliées ou ignorées, ne deviennent audibles que lorsqu’ils sortent du mouvement, souvent lorsqu’ils sont devenus des adultes et qu’il est parfois trop tard. À travers de nombreux témoignages, nous leur cédons la parole qui ne peut qu’inciter à ne pas être un spectateur silencieux…

Lire la suite en pdf

Prison ferme requise contre Christian Ruhaut et sa femme

Le tribunal correctionnel de Poitiers a requis respectivement cinq et trois ans de prison contre Christian Ruhaut et sa femme pour des faits d’abus de faiblesse et de blanchiment d’argent. Le procès a été l’occasion pour la justice d’examiner le fonctionnement du groupe réuni autour du couple et l’emprise qu’il a pu exercer.

Lire la suite

Du développement personnel au sein d’une entreprise

Une ancienne employée de la chaîne de restauration rapide Panda Express affirme avoir été soumise à des stages de développement personnel ressemblant à une secte. Elle y aurait subi des violences psychologiques ainsi que des abus sexuels. Selon elle la progression au sein de l’entreprise dépendait du suivi de ces stages. L’ex-employée a décidé de porter plainte contre Panda Express et la structure organisatrice du stage. Lire la suite

La Congrégation chrétienne des Témoins de Jéhovah belge poursuivie pour incitation à la discrimination

Le 16 février 2021 s’est ouvert devant le tribunal correctionnel de Gand un procès intenté par Unia (Centre interfédéral pour l’égalité des chances) et par treize parties civiles contre l’organisation des Témoins de Jéhovah de Belgique. Lire la suite

Les abus au coeur d’une série

La série indienne Ashram a fait sensation après avoir montré les abus psychologiques mais aussi sexuels commis par des hommes saints hindous. Les fervents défenseurs de l’hindouisme affirme qu’une telle représentation discrédite la religion. Pourtant depuis de nombreuses années des maitres hindous sont coupables d’abus en tout genre. Lire la suite

Grandir, sortir, se reconstruire, le long chemin d’une victime née dans une secte violente

L’écrivain canadien Ewan Whyte mène depuis de longues années un combat pour dénoncer les agissements de la Communauté de Jésus, la secte chrétienne fondamentaliste au sein de laquelle il a grandi. Il a fait partie des 1 359 anciens élèves qui ont intenté un recours collectif contre le Grenville Christian College, une école du groupe où lui et d’autres élèves ont vécu un véritable enfer. Il a livré plusieurs témoignages dans la presse et a récemment rédigé un ouvrage pour les besoins duquel il est venu en Europe visiter des communautés liées au groupe. Il craint aujourd’hui que les enfants qui en sont membres n’y subissent les mêmes abus que ceux qu’il a enduré durant toute son enfance. Lire la suite

Violences ordinaires derrière l’image d’Épinal

Les pédagogies alternatives séduisent des parents en quête d’une éducation personnalisée pour leurs enfants, mais les belles promesses cachent parfois une dure réalité. C’est au dépend de leurs enfants, scolarisés dans une école Steiner, que deux mères de famille l’ont découvert. Slate livre leurs témoignages accompagnés de paroles d’experts qui expliquent comment les concepts anthroposophes, sur lesquels repose l’éducation Waldorf, peuvent mener à des abus et des violences. Lire la suite