Violences sexuelles et psychologiques au sein de la Fraternité Saint-Pie X

Une enquête de 6 pages parue, ce 13 janvier, dans le journal Le Temps, révèle qu’une soixantaine de prêtres de la Fraternité Saint-Pie X, soit 10 % des effectifs, auraient eu, par le passé, des comportements « problématiques ».

Lire la suite

Une victime de Bivolaru témoigne dans Le Point

Alors que Gregorian Bivolaru, gourou fondateur du Misa, a été interpellé en France le 28 novembre, puis mis en examen et écroué pour viols, abus de faiblesse, séquestrations et traite d’êtres humains en bandes organisées, une ancienne adepte s’est confiée au Point en exclusivité. Elle raconte comment tout a basculé pour elle dans cette secte internationale de yoga tantrique.

Lire la suite

L’association des victimes des Témoins de Jéhovah remporte une bataille

En Espagne, les Témoins de Jéhovah viennent de perdre une bataille judiciaire contre l’association des victimes qui les accusait « de pratiques nuisibles ». Le tribunal de Torrejón de Ardoz a rejeté la requête des Témoins qui demandaient la dissolution de l’association.

Lire la suite

Cédric Malayi, l’ex-fidèle de Paul Mukendi, fait profil bas

Condamné en 2021 à 10 ans de prison pour deux agressions sexuelles, le révérend Paul Mukendi a fui la justice canadienne en se réfugiant dans son pays d’origine. Son remplaçant, Cédric Malayi, comparaissait pour sa part ce 8 décembre devant la justice du Québec pour avoir dévoilé l’identité d’une des victimes. Ayant aujourd’hui tourné le dos au Centre évangélique Parole de vie et présenté ses excuses, il sera fixé sur son sort en mars prochain.

Lire la suite

L’Eglise de l’Unification sous surveillance renforcée

Le parlement japonais vient d’adopter une loi visant à surveiller les avoirs de la controversée Eglise de l’Unification. L’objectif est d’éviter qu’elle ne transfère à l’étranger les actifs nécessaires à indemniser les victimes de ses pratiques répréhensibles.

Lire la suite

Comment aider quelqu’un à sortir d’une secte ?

Il n’y a pas de recette miracle pour venir en aide à une victime de sectes. « La réponse est toujours unique et dépend du contexte » estime Suzanne Newcombe, directrice d’Inform1,  reconnue pour ses recherches sur l’histoire moderne du yoga et des religions nouvelles et minoritaires. « Mais il y a des facteurs importants à prendre en compte », détaille-t-elle dans The Conversation.

Lire la suite

Compte rendu groupe de Travail : Les idéologies sectaires à l’assaut de la santé : quelles conséquences pour notre système de santé ?

L’expertise de l’Unadfi nous permet d’affirmer que la santé se trouve au cœur du phénomène sectaire. Près de 55% des signalements enregistrés par l’UNADFI en 2022 concernaient le domaine de la santé, incluant le développement personnel et le bien- être.

Parallèlement, on observe ces dernières années une importante progression du nombre de pratiques
de soin non conventionnelles (PSNC). Cette augmentation répond à un engouement de la part de la population. Selon un récent sondage commandé par l’Unadfi à Odoxa, 89% des français ont déjà eu recours à une PSNC ; 70% des Français ont une image positive des PSNC; 57% d’entre eux les considèrent comme aussi efficaces que la médecine conventionnelle.
Si la pandémie a eu un effet loupe sur ce phénomène, le rendant davantage visible, elle n’en constitue
pas la cause exclusive. La demande et l’attrait pour les PSNC remontent en fait à une dizaine, voire une vingtaine d’années. Source de réconfort, de soulagement, impression d’y trouver une plus grande disponibilité et une meilleure écoute, possibilité de bénéficier d’un accompagnement sur-mesure : les consommateurs de PSNC se sentent légitimement attirés vers cette « autre chose », cette dimension humaine prétendument absente de la médecine conventionnelle. Par ailleurs, la médecine basée sur la science a ses limites.
Elle ne guérit pas tout et ne prétend pas le faire, mais elle travaille à ce que ces incertitudes soient un jour
résolues. De l’autre côté, les PSNC alimentent l’espoir qu’elles peuvent tout guérir. Les failles sérieuses que présente le système de santé français (désertification médicale, pénurie de personnel à l’hôpital, services d’urgence saturés, scandales pharmaceutiques…) expliquent également un certain éloignement de la médecine conventionnelle.

Ces dernières années, le recours aux PSNC a été véritablement popularisé, banalisé. Cela justifierait, selon certains, l’intégration de ces pratiques dans le système de santé. Ainsi, certaines initiatives privées affichant cet objectif ont récemment vu le jour. Les promoteurs des PSNC introduiraient ainsi un nouveau « paradigme » de la santé, « changement de paradigme » particulièrement ancré dans la doctrine new age qui ambitionne de voir l’Humanité entrer dans l’« Ere du Verseau ».

Pour ce faire, l’homme ne doit plus se fier à ses connaissances mais à son instinct ; il doit aussi se débarrasser de ses ennemis que sont la science, la médecine, la raison, la politique… Cette forme de pensée envisage donc une autre « médecine » à laquelle s’ajouterait, voire se substituerait une « autre » médecine, globale et ancestrale, affranchie de la science et de ses progrès.


Sommes-nous en train de voir se profiler un système de santé qui ne permet plus de distinguer la médecine scientifique des PSNC ? Aux yeux de l’Unadfi, l’ancrage des PSNC pourrait présenter de réels risques pour la population : anesthésie de l’esprit critique, dérives thérapeutiques, dérives sectaires, avec tous les préjudices associés.

Cette interrogation nous a amenés à considérer comme urgente l’étude de la problématique sectaire dans le domaine de la santé. Si notre première mission est l’accompagnement des victimes, l’information préventive est, pour nous, aussi indispensable pour protéger des dérives.

C’est pourquoi nous avons ouvert en octobre 2022 un groupe de travail pluridisciplinaire sur le sujet. Nos travaux sur la question ont consisté à tenter d’évaluer les risques et conséquences de l’immixtion non encadrée des pratiques de soin non conventionnelles dans le système de santé et de définir une action préventive.

Sommaire


Introduction


I. La santé et les PSNC comme porte d’entrée vers les dérives sectaires

A) La santé au cœur du phénomène sectaire
B) Les PSNC comme outils d’emprise
C) Origines des pratiques

II. La légitimation progressive des PSNC

A) Par les pouvoirs publics
B) Au quotidien
• L’injonction permanente au bien-être
• Sur Internet et les réseaux sociaux
• Dans les médias
• En librairie
• En entreprise
• Dans les écoles et les universités
• Formations financées par Pôle Emploi
C) Dans l’écosystème de la santé
• Assurances santé
• Plateformes de prise de rendez-vous en ligne
D) Par le corps médical
• Des soignants mal formés aux risques des PSNC
• Les PSNC comme expédients pour le corps médical
• Une confusion entre soins conventionnels et PSNC

III. Comprendre le recours des patients aux PSNC

A) La crise de confiance envers la médecine conventionnelle…
B) Face aux promesses des PSNC

IV. Les PSNC, une illusion ?

A) Quelle efficacité réelle ?
B) Les bases théoriques
C) Absence d’encadrement juridique
D) Les risques associés aux PSNC

Préconisations du groupe de travail

• Informer et éduquer la population
• Former les soignants
• Réglementer et/ou mieux faire appliquer la loi
• Résoudre les causes structurelles du recours aux PSNC

Lire l’intégralité en pdf

Les idéologies sectaires à l’assaut de la santé : quelles conséquences pour notre système de santé ?

SOMMAIRE


Ouverture


Discours d’ouverture, Joséphine Cesbron, présidente de l’Unadfi
Discours de Sonia Backès, Secrétaire d’État chargé de la Citoyenneté


Table ronde n°1 : la santé au cœur du phénomène sectaire


L’adepte et les procédés mis en œuvre pour l’assujettir
Les constats de la Miviludes


Table ronde n°2 : d’une mode à un mode de fonctionnement


La tyrannie du bien-être
Les PSNC : une place de choix dans l’offre de formation
«Le marché douteux du bien-être»


Table ronde n°3 : la pénétration des PSNC dans les parcours de soin


L’antivaccinisme ou l’une des conséquences d’une posture de défiance
La bienveillance ne remplace pas la compétence
Les PSNC: figures incontournables du paysage de la santé


Table ronde n°4 : les enjeux pour la santé publique


Quels enjeux pour les patients ?
Médecine prophétique : enjeux pour la santé publique et atteintes à la laïcité.

Lire l’intégralité des Actes en pdf