Condamnation pour viol sur fond de conseil conjugal et bioénergie

A l’issue de six jours de procès, Thierry L., conseiller conjugal et bioénergéticien, a été condamné par la cour d’assise du Val d’Oise à cinq ans de prison pour viol, dont un avec sursis. La peine est assortie d’une mise à l’épreuve de trois ans, d’une interdiction d’entrer en relation avec ses victimes et d’une interdiction de pratiquer toute activité de thérapeute ou de masseur. Il a été également reconnu coupable d’abus de faiblesse et de travail dissimulé. Lire la suite

Le réseau uruguayen de MISA

Courant septembre 2019, un accord hors cadre juridique a été trouvé entre Octav Fercheluc, directeur de l’académie spirituelle de yoga traditionnel Ananda de Montevideo, liée au Mouvement pour l’Intégration Spirituelle dans l’Absolu (MISA)1, et deux experts du réseau Red Iberoamericana de Estudio de las Sectas (RIES). Octav Fercheluc avait intenté une action en justice contre Alvaro Farias et Miguel Pastorino de RIES et contre des médias qui avait révélé les liens entre son organisme et MISA. Lire la suite

Agressions sexuelles au sein des Béatitudes

En 1989, Caroline a été abusée sexuellement par un prêtre agissant au sein de la Communauté des Béatitudes de Nouan-le-Fuzelier (41). Trente ans après les faits, elle a décidé de porter plainte. A sa grande surprise, le procureur de Blois décide d’instruire l’affaire. Elle rejoint ainsi une dizaine de victimes qui, avant elle, avaient accusé ce même prêtre d’agressions sexuelles. Lire la suite

Communautés nouvelles, pourquoi tant de dérives ?

A l’occasion du deuxième volet de leur chapitre, les Frères de Saint Jean ont abordé le sujet des abus divers commis par leur fondateur, Marie-Dominique Philippe. Ils ont entrepris de mener un travail de refondation pour garder la base doctrinale de la communauté tout en prenant leurs distances avec leur ancien dirigeant tout puissant Lire la suite

La Commission royale s’intéresse à la destruction de documents

Des anciens Témoins de Jéhovah néo-zélandais ont remis à la Commission royale australienne sur les abus dans les institutions une copie des instructions de la Watch Tower ordonnant aux Anciens de détruire les documents faisant état de maltraitances et d’abus sexuels au sein des congrégations. Lire la suite

Des patientes sous emprise abusées par un magnétiseur

S., magnétiseur âgé de 78 ans qui exerçait depuis 32 ans dans un village du Lot, a été condamné par le tribunal correctionnel de Cahors « à un an de prison avec sursis, à une amende de 2 000 euros, à une interdiction d’exercer toute activité de guérisseur magnétiseur, à titre lucratif ou non, pendant 5 ans, à une interdiction d’activité auprès des mineurs pendant 5 ans. Il sera inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles et violentes. Les parties civiles recevront 3 000 € de dommages et intérêt et 1 000 € au titre des remboursements de frais d’avocat ». Lire la suite

La loi du groupe au-dessus de la loi du pays

Usant de l’argument du droit à l’exemption religieuse, les Témoins de Jéhovah demandent à la cour suprême du Montana d’annuler le verdict les condamnant à verser 35 millions de dollars de dommage et intérêt pour ne pas avoir dénoncé à la police les abus sexuels dont avait été victime une adepte de la congrégation de Thompson Falls. Lire la suite