Alerte sur le Yoga et ses dérives

Le yoga, perçu en occident comme une pratique saine et modérée, n’est pourtant pas exempt de dérives sectaires selon le dernier rapport de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) paru à la fin du mois de juillet. En 2020 la Mission recense, 160 signalements pour le yoga et sa composante, la méditation. Lire la suite

Doit-on s’inquiéter de la résurgence des pratiques ‘New Age’ // France Culture

L’émission de France Cuture, Le Temps du débat d’été, s’est interrogée sur le regain d’intérêt que connaît la spiritualité new age depuis quelques années. Aux côtés de ses invités, Pascale Duval (porte-parole de l’Unadfi), Raphaël Liogier (sociologue) et Jean-Baptiste Mallet (journaliste), le journaliste Quentin Lafay a essayé de comprendre les raisons de l’attrait pour cette mouvance qui mêle ésotérisme, spiritualité et bien-être. Lire la suite

Hors-série Actualités de l’Unadfi N°3 // Spécial Covid-19

Depuis plusieurs mois, l’actualité montre que mouvements sectaires et complotistes profitent de la crise sanitaire de la Covid-19 pour déverser leur flot d’inepties. La vaccination est leur principale cible : elle ne constituerait e plus seulement un risque pour la santé, elle rendrait homosexuel, serait le fruit d’une action globale des élites visant à asservir l’humanité, elle permettrait le traçage de la population ou encore modifierait l’ADN.

Depuis l’attaque du Capitole par les adeptes de QAnon, les autorités françaises ont pris la mesure du danger qu’encourent les Etats. S’il est peu présent en France, des « sympathisants » de ce mouvement devenu international déversent son discours anti-institutions et anti-médecine à travers des sites dédiés à des pratiques de soins non conventionnelles ou à la spiritualité new age.
Le terme conspiritualité, créé en 2011 par les anthropologues Charlotte Ward et David Voas, prend tout son sens dans le contexte actuel : il décrit la fusion des théories du complot et de la spiritualité, notamment celle du New Age, et s’applique à ces théories fleurissant sur le web. Prétextant le contrôle de la société par une élite, les new agers appellent à un « changement de paradigme » dans le prétendu but d’émanciper la société de cette élite.

Et force est de constater qu’Internet est devenu le lieu de recrutement, de prosélytisme et de développement de groupes virtuels où l’emprise mentale s’exerce même à distance.

La volonté affichée de Marlène Schiappa de lutter contre les sectes et toutes formes de radicalités est un espoir pour les victimes de ces mouvements fragilisant nos démocraties.

Lire le dossier en pdf

La mutation de la mouvance antivax à la faveur de la pandémie

Si l’adhésion vaccinale s’est améliorée en France, les antivax n’en poursuivent pas moins leurs actions et glissent progressivement vers l’extrême droite qui phagocyte le mouvement à la faveur de la pandémie. Lire la suite

Le Conseil national du numérique s’interroge sur les théories du complot

Le Conseil National du numérique a invité deux représentantes de l’Union nationale de défense des familles et de l’individu (Unadfi) à s’exprimer dans le cadre de ses travaux : Récits et contre-récits. Itinéraire des fausses informations en ligne. Lire la suite

L’inquiétante dérive de Jean-Jacques Crèvecoeur

Isabelle Hachey du journal canadien La Presse a récemment découvert les vidéos de Jean- Jacques Crèvecoeur. Celle diffusée le 24 mai 2021 l’a particulièrement inquiétée, si bien qu’elle a décidé de le contacter, mais l’entretien s’est mal passé1. Lire la suite

L’Unadfi, l’accompagnement des victimes et la prévention

Dans une interview accordée au Midi Libre, Joséphine Cesbron présidente de l’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes (Unadfi) rappelle le travail de l’association, son adaptation aux changements de la problématique sectaire et sa volonté de travailler en coopération avec les autorités gouvernementales. Lire la suite

L’Unadfi dépose plainte

Jean-Baptiste Cesbron, avocat de l’Unadfi, a annoncé que l’association a déposé plainte contre Thierry Casasnovas pour « abus de faiblesse », « escroquerie », « exercice illégal de la médecine et de la pharmacie » et « mise en danger délibéré d’autrui ». Cette plainte se base sur les nombreux témoignages de victimes reçus par l’Unadfi. T. Casasnovas était déjà visé par une enquête pour mise en danger de la vie d’autrui. Lire la suite