Hors-série Actualités de l’Unadfi // Spécial Covid-19

Nous l’avons relayé à de nombreuses reprises : les crises, qu’elles soient sanitaires, humanitaires, économiques ou autre, ouvrent grand les portes aux propositions inconséquentes de tous horizons sectaires. L’épidémie particulièrement violente du covid-19, pour laquelle chacun craint pour sa vie et celle de ses proches, nous en donne encore une sombre illustration que nous avons tenté de relayer dans ce numéro hors-série des Actualités de l’Unadfi. Lire la suite

La responsabilité de Shincheonji dans la propagation du Covid-19

A l’origine des nombreux cas de Covid-19 qui touchent le pays, la secte Shincheonji doit faire face à ses responsabilités dans la crise sanitaire causée par l’aveuglement de ses fidèles en Corée du Sud. Le maire de Séoul a porté plainte pour homicide contre les dirigeants du groupe. Les autorités ont lancé une campagne de dépistage et de confinement ciblant les membres de Shincheonji, mais le listing des 200 000 membres fournis par l’Église serait inexact.
Lire la suite

L’explosion des sectes sud-coréennes

La plupart des sud-coréens appartiennent à des églises évangéliques traditionnelles mais les groupes marginaux sont également très répandus. Ce pays s’est révélé un terrain fertile pour les groupes qui offrent réconfort et salut. Le message de ceux qui promettent prospérité matérielle et spirituelle résonne dans une société hautement compétitive et centrée sur le statut. De ce fait, deux millions de sud-coréens adhèreraient à des mouvements aux caractéristiques sectaires dont plusieurs suscitent ou ont suscité la controverse. Lire la suite

Mobilisation contre la campagne de recrutement menée par l’église Shincheonji

Après les alertes sur les agissements de Shincheonji (aussi appelée « New Heaven and New Earth ») en Corée du Sud par les églises protestantes membres de la Korean Church association et en Grande-Bretagne par l’Église d’Angleterre1, ce sont maintenant les églises protestantes néo-zélandaises qui tirent la sonnette d’alarme.

Lire la suite

Une secte sud-coréenne sur les terres moyen-orientales

L’association sud-coréenne Heavenly Culture, World Peace, Restoration of Light, plus connue sous son acronyme HPWL, a fait une apparition à Dubai dans le cadre d’une « tournée » au Moyen-Orient. Ce mouvement qui se présente comme une organisation mondiale pour la paix est dirigé par Lee Man-Hee. Il serait la façade humanitaire d’un autre mouvement à caractère religieux, Shincheonji, Église de Jésus Temple du Tabernacle du témoignage (CSJ) dont Lee Man-hee serait le leader autoproclamé. Ses adeptes pensent que leur leader est immortel, la réincarnation de Jésus. Ses détracteurs pensent plutôt qu’il s’agit du gourou d’un groupe sectaire.

Lire la suite