Ecoles hors contrat : vigilance !

Le Comité national d’action laïque (CNAL)1 a mené une large enquête sur les écoles hors contrat françaises. Cette enquête a donné lieu à un rapport rendu public le 9 mars 2022 qui pointe de nombreuses pratiques pédagogiques peu conformes aux règles dans certaines écoles privées hors contrat. Le comité a pu constater de grosses défaillances éducatives et certains faits historiques sont occultés dans des établissements qui continuent tout de même de recevoir des enfants.

Lire la suite

Des manifestants intégristes empêchent la tenue d’un concert à Nantes

Un groupe de catholiques traditionnalistes de mouvance intégriste ont contraint les organisateurs à annuler le concert de la chanteuse suédoise rock-métal Anna von Hausswolff, qu’ils jugent « sataniste » et accusent de « faire l’amour avec le diable ».

Une soixantaine de manifestants ont bloqué l’entrée de l’église Notre-Dame-du-Bon-Port où devait se tenir le concert organisé par le Lieu Unique à Nantes.

Plusieurs courants ultrareligieux se font remarquer à Nantes, en particulier les sédévacantistes et les lefebvristes de la Fraternité Saint-Pie-X, tous deux présents lors de la manifestation. Parmi eux, l’abbé Philippe Guépin, de l’association Saint-Pie-V et chef de file des sédévacantistes nantais.

Pour Dominique Beloeil, professeur au séminaire de Nantes, les sédévacantistes « sont placés au même plan que les Témoins de Jéhovah et la Scientologie ». Ils sont par ailleurs surveillés par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), qui met en cause, entre autres, un discours radical raciste et antisémite.

Les autorités locales sont également très vigilantes à l’égard de ces groupes, proches de l’extrême droite, qui ne cessent de fustiger « l’Eglise des modernistes misérables et impies œuvrant à l’invasion de l’Europe par l’islamisme ».

Le premier adjoint à la mairie de Nantes a qualifié les manifestants de « poignée de radicaux intolérants » et ajouté que « rien n’autorisait l’expression d’une telle censure ». « Ce n’est pas notre conception d’un projet de société fondé sur le dialogue et l’ouverture culturelle », a-t-il précisé. 

(Sources : La Dépêche, 08.12.2021 ; LCI, 08.12.2021 ; Médiacités, 09.12.2021 ; moustique.be, 10.12.2021)

Interview d’une ex-adepte de la Fraternité Sacerdotale

Plusieurs adultes ayant grandi dans un mouvement sectaire ont accepté de répondre pour BulleS à des questions sur leur enfance dans ce contexte. Ce second « témoignage d’une enfance sectaire » est celui d’une jeune femme ayant grandi dans la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X. Lire la suite

Un sénateur interpelle le Premier ministre

La Fraternité Saint-Pie X souhaite conforter son implantation dans la ville de Meylan (Isère) et construire à proximité de son école hors contrat un lieu de culte pouvant accueillir 300 personnes. Tentant de s’opposer au projet, le maire de la ville a contacté les parlementaires de son département. Lire la suite

Dissimulation de crimes au sein d’une école liée à la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X

Le 17 décembre 2020, Guillaumo Aguilar, un ancien militaire a été condamné à 7 ans de prison par le tribunal correctionnel de Saint Malo. Il a été reconnu coupable d’agressions sexuelles sur 13 mineurs entre 1996 et 2001. Lire la suite

Les femmes au sein de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X

« Dieu exerce le gouvernement librement, en déléguant son autorité aux hommes, non aux femmes ». Cette phrase, institutionnalisant l’infériorité des femmes au sein de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX), figure, encore à ce jour, sur La Porte latine, le site internet officiel du groupe. Lire la suite