L’origine ésotérique de l’agriculture biodynamique dévoilée

L’agriculture biodynamique1 est née de l’imaginaire de l’ancien théosophe Rudolf Steiner, fondateur de l’Anthroposophie. Les bases en ont été établies lors d’une série de conférences données du 7 au 16 juin 1924. Longtemps réservé au cercle des initiés, le « cours aux agriculteurs » fut publié en 1963. Lire la suite

De l’ésotérisme à la raison, une ancienne gourou témoigne

A travers deux articles de Science et Pseudo-sciences1, l’AFIS présente Ex-gourou, un long-métrage documentaire traitant du danger des croyances new age. Le premier article donne la parole à « l’héroïne » du film, Jessica Schab, alias Jessica Mystic, qui durant plusieurs années s’est donné pour mission de convertir le maximum de personnes à ses croyances new age. Dans le second, Elisabeth Feytit, co-réalisatrice du documentaire, nous explique ce qui l’a motivée à raconter cette incroyable histoire qu’elle a découverte il y a trois ans en faisant une recherche sur les Enfants Indigo : derrière des apparences inoffensives d’amour et de lumière, l’ésotérisme new age s’avérait un piège mental bien insidieux ouvrant grand la voie à la crédulité et aux abus.

Lire la suite

Que sait-on de ? Le Cercle des Amis de Bruno Gröning

Historique

Un homme « inspiré » dans une époque troublée

Bruno Gröning est né le 30 mai 1906 à Dantzig, quatrième de sept enfants. Dès son plus jeune âge il semble exercer un ascendant sur son entourage : il n’a qu’à toucher son père ivre pour que celui-ci se calme, il réussit à guérir divers animaux. Il se marie, a deux fils qui mourront tous deux à l’âge de neuf ans, l’un d’une pleurésie l’autre d’une tuberculose osseuse. Il exerce divers métiers avant d’être mobilisé en 1943 ; fait prisonnier, il rentre en Allemagne de l’Ouest en 1945. Il exerce ses dons de guérisseur sur quelques personnes de son entourage et commence à être sollicité. Il se sépare de sa femme, peu favorable à cette activité.

En 1949, il est de plus en plus connu. Portée par les « guérisons miraculeuses » qu’il aurait provoquées, sa réputation ne cesse de grandir. En Bavière, la foule se masse devant le balcon de l’hôtel où il réside et salue son apparition avec des cris de joie: « Vous n’avez pas besoin de me décrire vos maux, dit-il. Je les vois mieux que vous. Je sais tout de vous. »

« Que ceux qui sont malades lèvent la main ! » demande-t-il, et après une profonde méditation, « Que ceux qui sont guéris lèvent la main ! » : des centaines de mains se lèvent à nouveau, la foule scande « Gröning nous te remercions ! Parfois il lance des boulettes de papier d’argent qui contiennent sa « force rayonnante »… La presse qui relate ces événements voit ses tirages augmenter. (…)

Lire la suite en pdf 

Quand l’Occident s’abreuve d’Orient

Les occidentaux gardent de la contre-culture des années 1960 une fascination pour les méthodes orientales. Les Beatles et leur dévotion non dissimulée pour Maharishi Mahesh Yogi et sa Méditation transcendantale ont été un vecteur de généralisation de ce phénomène. Que reste-t-il, un demi-siècle plus tard, de cet attrait pour l’Orient ? Lire la suite

Idéologies radicales : des enfants formatés… à jamais?

À la suite du dernier rapport du CIAOSN, l’auteur prolonge la réflexion sur le « Formatage idéologique des enfants ».

L’enfant qui grandit dans un contexte spécifique, religieux ou philosophique, s’en imprègne immanquablement. Les idées, croyances et représentations véhiculées par ce contexte vont participer de son développement psychologique et de son approche du monde. Il adopte une grille de lecture de soi, des autres et de la société conforme au contexte dans lequel il baigne. Cela conditionne ses choix, ses actions, ses relations. Lire la suite