Récit d’une expérience avec une coach en « manifestation d’argent »

Izzy Copestake, journaliste pour Vice et étudiante en seconde année au Trinity College de Dublin, est comme beaucoup d’étudiants régulièrement à court d’argent. Sur les réseaux sociaux, elle a découvert une nouvelle tendance chez les influenceurs appelée : le « manifesting », un mélange de pensée positive et de loi d’attraction, qui promet à celui qui le pratique d’attirer à lui l’abondance s’il le souhaite avec suffisamment de conviction.

Combinant les secteurs spirituels et financiers, deux univers que tout semble opposer, les coachs en prospérité sont nombreux à proposer leurs services sur internet.

Izzy a testé le programme de sept jours, proposé par la coach Amanda May qui promet à ses clients « de régler leurs problèmes financiers en leur faisant suivre une routine et des rituels gouvernés par la fameuse loi de l’attraction ».

Durant les sept jours de son accompagnement, la coach la guide via la plateforme zoom et lui envoie les « mémo vocaux » sur Instagram.

Le programme du premier jour qui demandait de se remémorer toutes les fois où elle s’est sentie mal à cause de l’argent, l’a amenée à culpabiliser et à éprouver de la honte quant à la façon dont à elle pu parfois dépenser son argent. Pour la coach ces sentiments sont bénéfiques car il s’agit d’un « grand transfert spirituel d’énergie négative ».

Le programme du second jour s’apparente davantage à un rituel au cours duquel elle doit sauter sur place en s’enlaçant tout en psalmodiant un mantra censé attirer la prospérité : « Tous les jours, j’attire plus d’argent dans ma vie » et « Je suis digne de toute l’abondance du monde ».

Le troisième jour elle doit imaginer ce qu’elle ferait si elle avait de l’argent. Le quatrième jour elle est invitée à remercier l’univers pour ce qu’elle possède (pas grand-chose selon ce qu’elle a écrit dans son article…) et à tenir un registre de gratitude. Le cinquième jour est consacré à rechercher des photos symbolisant l’opulence pour les rassembler sur Pinterest. Selon la coach, la concentration demandée par cette activité est censée attirer l’abondance en mettant l’accent sur la gratitude envers l’argent. Le sixième jour elle est invitée à visualiser elle-même trouvant de l’argent et à le « célébrer lorsqu’elle en découvre ». La chasse au trésor menée dans son appartement lui permettra de réunir 15 euros. Le dernier jour enfin est consacré à une méditation lui permettant « d’apprécier réellement les gains de la semaine ».

Le bilan de cette semaine de coaching ne lui a pas apporté plus d’argent, mais l’a au contraire amenée à constater que l’argent gouverne tous les aspects de nos vies. 

(Source : Vice, 05.04.2022)

Réflexion de l’Unadfi : La lecture d’un tel article amène à s’interroger sur la perte de temps et d’énergie passé à tenter de d’obtenir des résultats concrets en utilisant des pratiques relevant de la pensée magique. En outre, on peut se demander si la notion de gratitude assénée en boucle ne risque pas d’amener la personne à accepter son sort plutôt qu’à rechercher de vraies solutions pour améliorer sa situation.

Que sait-on de ? La Loi de l’Attraction

La Loi de l’Attraction est une croyance selon laquelle les pensées, positives ou négatives, peuvent influencer le destin en bien ou en mal. Une pensée positive dirigée vers un but défini se concrétise.
La Loi de l’Attraction doit son succès à Rhonda Byrne, une australienne qui l’a popularisée à travers son ouvrage, Le Secret. Ce livre fait partie des nombreuses offres sur le marché ésotérique du développement personnel.

Lire la suite

Le diktat du bien-être

L’injonction au bien-être est symptomatique de notre époque. Cette notion, en se fondant avec celle du bonheur, s’est progressivement muée en une idéologie que se sont appropriées toutes les classes sociales. La croyance collective selon laquelle le bien être est une nécessité vitale, une vertu primordiale, suscite une adhésion plus émotionnelle que rationnelle. Lire la suite