Un adepte des pratiques de soin non conventionnelles à la tête de la maison royale de la médecine   

Le Dr Michael Dixon, médecin généraliste et adepte de longue date des pratiques de soin non conventionnelles, a été nommé au début du mois de mai à la tête des médecins de la famille royale.

Le Dr Michael Dixon était le « conseiller médical » du roi depuis vingt ans. Il jouait également un rôle important au sein du Collège de médecine et de santé intégrative, dont il était président, et dont le roi d’Angleterre Charles III était un mécène. L’organisation promeut différents types de pratiques de soin non conventionnelles comme l’homéopathie, la programmation neurolinguistique ou le reiki.

(Source : egora.fr, 12.05.2023)

Polémique autour de la présence de pseudo thérapeutes sur Doctolib France

Depuis mi-août la plateforme numéro un de prise de rendez-vous médicaux Doctolib est l’objet d’un déferlement de critiques sur les réseaux sociaux et dans la presse. C’est un tweet publié par un internaute qui déplore que Doctolib ait ouvert sa plateforme à des praticiens dont les pratiques ne sont pas reconnues qui a mis le feu aux poudres le 19 août.

Lire la suite

Le directeur d’une école alternative accusé d’agressions sexuelles

Jean-Charles Garcia, fondateur en 2021 à Villeneuve d’Ascq de la « Maison des aventuriers du savoir », une école privée alternative, a été mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs et l’école a été fermée.

Lire la suite

Le Reiki : une technique spirituelle sans efficacité

Dans sa rubrique santé le quotidien El Mundo a publié un article sur le reiki. Le reiki se présente comme une technique permettant de retrouver l’équilibre de l’organisme. En Espagne cette technique a été utilisée dans certains hôpitaux publics comme une thérapie aidant certains patients notamment ceux qui suivent une chimiothérapie. Dans l’article d’El Mundo, plusieurs spécialistes alertent sur cette pratique.

Lire la suite

Coup de coeur pour les uns, crève-coeur pour les autres

Plusieurs boutiques appartenant à la FNAC, grande chaîne française de magasins spécialisés dans la distribution de produits culturels1, ont affiché leur « coup de coeur » pour un ouvrage se présentant comme un dictionnaire des malaises et des maladies. Pourtant son auteur canadien, Jacques Martel, n’est ni médecin, ni scientifique, il est « maître reiki » et « praticien en reconnexion ».

Lire la suite