Guérisseur du « tout-Paris » : l’enquête se poursuit

Antonino Mercuri, ostéopathe guérisseur du « tout -Paris » est poursuivi pour escroquerie, abus de faiblesse, blanchiment et exercice illégal de la médecine. Quatre anciens clients se sont constitués parties civiles. C’est l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) qui est chargée de l’enquête. Le compagnon d’Antonino Mercuri est également mis en examen pour blanchiment.

Lire la suite

L’ emprise en milieu sportif : silence sur les maltraitances

Les vies dévastées de la jeune gymnaste Elodie Lussac, de la joueuse de tennis Isabelle Demangeot ou des lanceuses de marteau Catherine Moyon de Baecque et Michelle Rouveyrol ont révélé au grand public qu’il existait dans les
clubs sportifs de multiples formes d’emprise mentale (coachs-gourous, clubssectes, groupes de radicalisation religieuse), d’abus de confiance et de faiblesse (entraîneur séducteur/prédateur, médecin abusif, coéquipiers harceleurs), ou de
domination autocratique (président de club tyrannique, maître répressif, parents despotiques) conduisant à des cas extrêmement préoccupants de maltraitances, de harcèlement physique, moral et sexuel, de violences à caractère pédophile, de troubles comportementaux graves (bigorexie, addictions aux produits dopants et aux drogues, etc.) ou de maladies psychiques poussant les victimes au suicide  (dépression, burn-out, orthorexie, anorexie, etc.). (…)

Traitement mortel

Dawn Kali vient d’être indemnisée à hauteur de 105 millions de dollars pour avoir été abusée par un pseudo-thérapeute. Cette mère de famille, atteinte d’un cancer, a eu confiance en Robert O. Young, un californien qui se faisait passer pour un médecin. Il est parvenu à la persuader de recevoir un traitement de son invention et d’abandonner sa chimiothérapie. En 2016, Young avait été reconnu coupable de pratique illégale de la médecine et condamné à quatre ans de prison mais il n’avait effectué que quelques mois de détention. Lire la suite

La gourelle jugée mais toujours en cavale

Après deux jours d’audience au tribunal correctionnel de Vesoul (Bourgogne-Franche-Comté), Luce Barbe, gourelle de la Ferme des Deux Soleils, a été reconnue coupable de travail dissimulé et abus frauduleux de faiblesse de personne en état de sujétion psychologique. Conformément aux réquisitions du procureur elle est condamnée à cinq ans de prison ferme.

Lire la suite

Les espagnols souhaitent du changement

L’affaire de l’enlèvement de la jeune espagnole Patricia Aguilar1 montre l’absence de protection juridique pour les personnes sous l’emprise de mouvements sectaires. Cependant des militants souhaitent une intervention des pouvoirs publics et la mise en place d’une législation.

Lire la suite

D’un voyage en pleine nature à des « cérémonies de guérison »

Laura Quinn a raconté sur Facebook les abus dont elle a été victime de la part de Colin Garland, un prétendu chaman directeur d’une compagnie de voyage. Cette publication a permis à d’autres femmes de raconter leurs expériences similaires avec le même homme.

Lire la suite

Un pasteur accusé de viol

À la Réunion, un pasteur d’Église adventiste a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour viol et agressions sexuelles par une personne abusant de l’autorité conférée par ses fonctions, et abus frauduleux de l’ignorance et de la faiblesse d’une personne en état de sujétion psychologique. Plusieurs responsables de la Fédération des églises adventistes ont été placés en garde à vue, puis libérés, pour avoir choisi de traiter l’affaire en interne plutôt que de dénoncer les faits à la justice.

Lire la suite

Prison ferme pour la prêtresse vaudou

Mélite Jasmin a été condamnée le 3 juillet 2018 par la Cour d’appel de Versailles à quatre ans de prison dont deux avec sursis. La femme qui se prétendait prêtresse animiste et officiait comme voyante et guérisseuse était accusée d’abus de faiblesse sur personne en état de sujétion psychologique et d’actes de cruauté sur animaux.

Lire la suite