Abus sexuels, travail dissimulé et mariage forcés

Dix ex-adeptes ont lancé des poursuites contre Kingston Group et ses leaders, affirmant qu’ils pratiquent le mariage forcé entre jeunes filles et adultes, ferment les yeux sur les abus sexuels commis au sein du groupe et dérobent le salaire des adeptes qui travaillent dans les entreprises dirigées par le mouvement.

Lire la suite

La famille missionnaire reconnue coupable de travail dissimulé

Mardi 16 août 2022 le tribunal correctionnel d’Epinal a condamné la Famille Missionnaire Donum Dei (FMDD) à une peine de 200 000 euros pour travail dissimulé. Le tribunal a également saisi la somme de 940 000 euros sur les comptes de la Famille Missionnaire correspondant aux arriérés de rémunération et de cotisations sociales non réglées par la FMDD.

Lire la suite

Travail dissimulé, châtiments corporels sur les enfants, culture de la surveillance : des ex-membres de la secte des Douze Tribus témoignent

Le nom de la communauté des Douze Tribus (The Twelve Tribes) s’est retrouvé placardé dans la presse du Colorado au début de l’année 2022 après qu’un incendie destructeur s’est déclaré le 30 décembre 2021. Le feu s’est étendu sur 2500 hectares, brûlant sur son passage habitations, bâtiments et forêts.  L’enquête n’a pas encore permis d’en identifier la source, mais les soupçons pèsent sur une cabane qui a pris feu dans l’enceinte d’un camp où est installée la communauté des Douze Tribus. D’anciens membres ont saisi cette occasion pour parler de leur expérience dans les médias. Le Denver Post, un quotidien du Colorado, publie ce mois de mars une longue série de témoignages.

Lire la suite

Exploitées au sein de l’Opus Dei

Plus d’une quarantaine de femmes ont déposé plainte auprès du Vatican contre l’Opus Deï pour exploitation par le travail, abus de pouvoir et de conscience. Elles auraient été exploitées par l’organisation en Argentine et au Paraguay, alors qu’elles étaient mineures.

Dans leurs témoignages, ces femmes affirment avoir été contraintes de travailler pendant 12 heures par jour sans pauses sauf pour manger et prier. Elles devaient effectuer des tâches domestiques difficiles sans recevoir de salaires. Elles n’étaient pas inscrites au système de sécurité sociale. Certaines gardent aujourd’hui des séquelles physiques de ces longues journées éreintantes.  Elles n’ont jamais osé protester et se persuadaient qu’elles devaient faire ça car elles avaient une dette envers Dieu. Ces femmes ont été pour la plupart recrutées par le groupe et séparées de leurs familles alors qu’elles avaient entre 12 et 16 ans.  Elles estiment avoir été victimes d’emprise durant des années : coercition et menace spirituelle pour les pousser au travail ainsi qu’un contrôle constant de leurs relations avec le monde extérieur. Au bout d’un certain temps la plupart d’entre elles ont demandé à partir car les exigences physiques et psychologiques devenaient intenables. Elles se sont alors retrouvées sans argent et avec un fort besoin d’aide psychologique.

L’avocat des plaignantes soutient que c’est le reflet d’une politique interne institutionnalisée de l’Opus Dei car des problèmes similaires ont été recensés en Afrique, en Espagne ou au Mexique. Les plaignantes souhaitent obtenir des excuses publiques, une reconnaissance des abus subis, une réparation financière et une juste condamnation des responsables. Leur plainte déposée au Vatican vise en effet de nombreux dirigeants de l’Opus Dei pour leur participation aux sévices ou leur connaissance des traitements infligés. En l’absence de réponse du Vatican les plaignantes pourraient engager des poursuites pénales contre l’Opus Dei en Argentine et dans d’autres pays où elles ont travaillé.   

(Sources : Associated Press, 12.11.2021 & Euronews,16.11.2021)

Dissoudre n’est pas disparaître

C’est par l’intermédiaire d’un communiqué que le groupe de musique aux accents xénophobes Les Brigandes a annoncé sa dissolution. Derrière ce groupe se cache une communauté sectaire basée à la Salvetat-sur-Agout dans l’Hérault avec à sa tête Joel Labruyère. Le groupe fait l’objet de plusieurs plaintes. Lire la suite

Arrestation d’un gourou qui sévissait depuis 40 ans sans jamais avoir été inquiété

A l‘issue d’une enquête de deux ans, Jean-Patrick Anne-Denise, un agriculteur réunionnais de 67 ans, à la tête d’un groupe agissant entre la Réunion et la métropole depuis 40 ans, a été mis en examen courant juin par les policiers de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) et la brigade de recherche de Saint-Benoit en raison de lourdes accusations contre lui. Lire la suite

La déesse seule au palais de justice, son compagnon en fuite au Brésil

Le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc a condamné, le 15 janvier 2021, les deux responsables de l’entreprise en développement personnel « Au palais des Lémuriens » pour blanchiment d’argent. Sucitra (surnom) et son compagnon Olivier (actuellement en fuite au Brésil) ont écopé d’un an de prison avec sursis et de la confiscation des 35 000 euros saisis chez eux et de deux voitures de luxe vendues sous le manteau pour les soustraire à un contrôle fiscal. Lire la suite

Des anciens adeptes de Hillsong déclarent avoir travaillé comme des esclaves

Le fondateur de Hillsong, Brian Houston a annoncé le 4 novembre 2020 qu’il avait limogé le pasteur Carl Lentz, la figure la plus importante de l’Église aux États-Unis. Cette décision faisait suite au scandale suscité par la découverte de ses 17 années d’infidélité de C. Lentz envers sa femme. Mais ce n’est pas la seule raison. Des problèmes de leadership, des abus de confiance, un comportement narcissique, une propension à manipuler et à maltraiter les gens lui seraient également reprochés. Lire la suite