La « folle sagesse » au-dessus de la loi

Attirée par le bouddhisme et la méditation, Ariel Hall avait quitté New York pour rejoindre le centre Shambala Monstain1 situé à Boulder dans le Colorado. Lorsqu’elle a voulu mettre fin aux abus qu’elle y subissait, les dirigeants lui ont conseillé de méditer et lui ont dit que la maltraitance était un mal utile. Mais suite à sa plainte, la police de Boulder a découvert qu’il existait plusieurs cas, y compris concernant des mineurs, et que la communauté avait préféré garder le silence et traiter ces cas en interne plutôt que de prévenir les autorités. Une enquête, toujours en cours, a été ouverte pour agressions sexuelles. Lire la suite

Les déboires financiers de Shambhala International

Shambhala International, l’une des plus importantes organisations bouddhistes d’Occident, rencontre de nombreuses difficultés financières depuis les accusations d’abus sexuels portées contre son dirigeant Sakyong Mipham Rinpoché et des membres haut placés dans le groupe. Les allégations d’abus ainsi que leur dissimulation par la direction du groupe ont conduit le dirigeant et son conseil d’administration à démissionner. Lire la suite

Pourquoi le Bouddhisme attire-t-il de plus en plus d’occidentaux ?

La pratique du bouddhisme se répand de plus en plus aux États-Unis, mais le profil de ses nouveaux adeptes est varié. Ils ne cherchent plus nécessairement l’illumination spirituelle, mais sont davantage en quête de bien-être, espérant que la méditation soit un substitut à une thérapie longue et coûteuse. Cette tendance amène de plus en plus de thérapeutes à incorporer des concepts bouddhistes dans leur pratique. Lire la suite

Abus sexuels chez les bouddhistes

Shambhala International, l’une des plus importantes organisations bouddhistes au monde, dont le siège est basé à Halifax en Nouvelle-Ecosse (Canada), est au coeur d’un scandale d’abus sexuel. Cette affaire éclate suite à la diffusion de plusieurs rapports contenant des témoignages d’ex adeptes.

Lire la suite

Tensions et contradictions chez les bouddhistes

Devenue la quatrième religion de France avec un million de pratiquants et cinq millions de sympathisants, le bouddhisme bénéficie chez les occidentaux de l’image d’une religion de la bienveillance, de la tolérance, de la non-violence. Mais derrière cette image d’Epinal se cache une toute autre réalité. Ainsi la purge ethnique menée par les bouddhistes birmans à l’encontre de la minorité musulmane, les Rohingyas, a révélé le caractère violent que cette religion peut revêtir. Plus proche de nous, le limogeage de Sogyal Rinpoché par Riga, suite à la publication par huit adeptes d’une lettre dénonçant ses abus, a déclenché une libération de la parole au sein du bouddhisme français.

Lire la suite