Lutte contre les thérapies de conversion

Plusieurs pays s’engagent dans la lutte contre les thérapies de conversion. Ces thérapies visent à changer l’orientation sexuelle d’une personne avec des conseils, des programmes spéciaux, des punitions ou des prescriptions médicamenteuses en partant du postulat que l’homosexualité peut se guérir. Petit tour du monde des évolutions législatives en la matière. Lire la suite

La Science chrétienne – Que sait-on de ?

Historique

La Science chrétienne (Christian Science) appartient aux mouvements de « guérison par la foi » ou « foi guérisseuse ». Sa fondatrice, l’américaine Mary Baker Eddy (1821-1910) est née dans une ferme du New Hampshire au sein d’une famille protestante congrégationniste très pieuse redoutant le jugement dernier et la damnation éternelle. Les enfants Baker auraient hérité du tempérament de leur père, juge de paix, partisan de l’esclavage qui se serait réjoui de la mort d’Abraham Lincoln. Lire la suite

L’anti-vaccination : concept individualiste pour privilégiés

Les cas de rougeole se propagent dans le monde du fait d’une augmentation du refus de vaccination. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a considéré le refus de vaccination comme l’une des dix plus grandes menaces pour la santé mondiale en 2019. A l’opposé des idées reçues, la chute de la couverture vaccinale touche des populations considérées comme privilégiées. Lire la suite

L’éducation au risque du Nouvel Age

Extraits de l’intervention de Lucienne de Bouvier de Cachard, présidente de l’association Secticide (Association de lutte et prévention contre les dérives sectaires portant atteinte à la dignité de l’Homme et à ses droits fondamentaux, son siège est à Verdun), lors de la conférence de la FECRIS L’Éducation face aux sectes, à Riga, le 2 juin 2018. Diplômée en Sciences de l’Éducation, Lucienne de Bouvier de Cachard a préparé cette conférence en collaboration avec un confrère, professeur de français. Lire la suite

L’invasion des fake news

L’année 2015 a marqué un tournant dans la propagation des théories du complot et ce glissement sociétal préoccupe nombre de chercheurs ou de vulgarisateurs ; le journalisme a même dû inventer le métier de « chasseur de fake news ». Pourquoi certains croient-ils obstinément à de fausses croyances ? Les médias sociaux en sont-ils les principaux responsables ou l’homme n’est-il pas naturellement « prêt à croire » ? Nicolas Gauvrit, mathématicien et psychologue spécialisé en sciences cognitives, a tenté de répondre à ces questions dans un ouvrage collectif dont il est le co-directeur, Des Têtes bien faites, défense de l’esprit critique. Lire la suite