Des catholiques tentés par l’évangile de la prospérité

En Afrique, les messes catholiques prennent des allures de cérémonies pentecôtistes durant lesquelles il est fait l’apologie de la théologie de la prospérité. Lors de cette nouvelle liturgie inconnue de la majorité des catholiques, les paroissiens sont exhortés à faire des dons. Plus important est le don, plus importante sera la récompense. Comment ces catholiques ont-ils été amenés à suivre un concept contraire à leur foi ? 

Lire la suite

L’avenir du Brésil aux mains des évangéliques ?

59% des brésiliens ont accordé leur confiance à Jair Bolsonaro en lui permettant d’accéder à la présidence de leur pays. A l’évidence, ce candidat d’extrême droite a été en partie porté par les églises évangéliques qui représentent aujourd’hui 29% de la population. 72,5% d’entre leurs membres auraient voté pour lui.

La presse internationale s’interroge sur cette déferlante évangélique et sa forte influence sur les fidèles. Autre observateur, Lamia Oualalou, auteure de Jésus t’aime ! La déferlante évangélique a tenté d’expliquer comment ces différentes églises ont pu gagner la confiance des Brésiliens au point d’avoir permis à un candidat d’extrême droite d’accéder au pouvoir.

Les évangéliques à la conquête du Brésil

Pays rural, le Brésil est devenu en près de quarante ans un pays citadin entrainant une transformation sociale et sociologique. L’État et l’Église catholique (alors majoritaire dans le paysage religieux), peinant à s’adapter à cette métamorphose, ont progressivement quitté les quartiers populaires : d’un côté l’Etat disparaissait en même temps que l’économie produisait plus de précarité, de l’autre, l’Église catholique désertait les zones pauvres suite à une décision politique du pape Jean-Paul II opposé au bloc communiste et défavorable à la théologie de la libération.(…)

Lire la suite en pdf

EURD, un allié du pouvoir

59% des brésiliens ont accordé leur confiance à Jair Bolsonaro en lui permettant d’accéder à la présidence de leur pays. Ce candidat d’extrême droite a été porté par les églises évangéliques : 72,5% de leurs fidèles auraient voté pour lui. Parmi ces groupes, l’Église universelle du Royaume de Dieu (EURD)1, important mouvement créé par Edir Macedo.

Lire la suite

Le Maire de Rio favorise-t-il les églises évangéliques ?

Début juillet 2018, le quotidien O Globo a révélé les propos d’un enregistrement recueilli lors d’une réunion secrète rassemblant le maire de Rio, Marcelo Crivella, et 250 pasteurs évangéliques. La teneur de ces propos a amené le Conseil municipal de Rio à examiner une demande de destitution du maire.

Lire la suite

Le boom des églises évangéliques au Brésil

Malgré les nombreux scandales financiers qui les entachent, les églises évangéliques connaissent un succès phénoménal au Brésil. Dans un pays touché par la pire crise économique de son histoire, les gens se tournent vers l’espoir d’un enrichissement personnel promis par l’évangile de la prospérité, croyance pentecôtiste selon laquelle des actions telles que le don et la prière peuvent mener à la richesse.

Lire la suite

L’empire EURD

L’Église Universelle du Royaume de Dieu a créé la polémique au Brésil en dévoilant sur une vidéo son « armée de Dieu » : les Gladiatores do Altar (Les gladiateurs de l’autel). Cette armée est une initiative symptomatique de la radicalisation et du pouvoir grandissants des Églises indépendantes du Brésil. Déjà patron du Parti républicain et du célèbre média Record Group, le milliardaire Bispo Edir Macedo, fondateur d’EURD, vient grâce à elle, de parfaire son empire.

Lire la suite

Une pratique radicale

En Côte d’Ivoire, une source proche de l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu, a dévoilé à la presse que la direction ecclésiastique de la communauté a exigé que ses pasteurs subissent une vasectomie. Ils ont été menacés de perdre leur poste s’ils n’obtempéraient pas. Ils devront également signer un document dégageant l’église de toute responsabilité en cas de séquelles péri ou post-opératoires.

Lire la suite