La mouvance évangélique dans l’hexagone

Selon des données communiquées en exclusivité à l’Express, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a reçu plus de 190 saisines concernant la mouvance évangélique en 2021. Deux points semblent inquiéter plus spécifiquement : les abus financiers et les promesses de guérison miraculeuse.

Ces chiffres fournis par la Miviludes ne sont pourtant pas nouveaux. En 2020, la mission avait reçu environ 200 signalements et quatre affaires avaient été judiciarisées. De nombreuses églises ont été signalées à la Miviludes lors des dix dernières années. Si parfois elles sont le fait de pasteurs isolés, souvent autoproclamés, les dérives sectaires proviennent aussi de plus grosses structures établies comme l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu (EURD, aussi connue sous le nom de Centre d’Accueil Universel). Ce mouvement d’origine brésilienne est connu pour effectuer un prosélytisme offensif mais aussi pour ses positions controversées sur différents sujets de société. Les exigences financières constituent un point d’inquiétude pour la Miviludes : les adeptes sont fortement incités à faire des dons, achats, dîmes ou offrandes en tout genre. Les pasteurs usent de leur charisme ou utilisent des causes nobles pour pousser les adeptes à donner. L’argent va bien souvent servir à financer le train de vie du pasteur.

Les mouvements évangéliques organisent aussi souvent des séances de « guérisons » miraculeuses basées sur la foi et la prière en totale opposition avec la médecine. Ce qui constitue un risque pour les personnes malades choisissant d’abandonner leur parcours de soins. La pandémie a entrainé une hausse de ces offres de guérison.

Face à la pandémie, certains pasteurs et certains mouvements perçoivent la vaccination comme la « marque de la bête » qui entraînerait pour le vacciné une perte d’autonomie au profit de Satan. Ces messages montrent qu’au sein de la population évangélique prospèrent des discours anti-vaccination et méfiants vis-à-vis de la science. Cela peut s’expliquer par le fait que de longue date certains évangéliques sont suspicieux vis-à-vis des gouvernements perçus comme un pouvoir antichrétien.  Au niveau de la santé, certains groupes évangéliques proposent aussi des jeûnes assortis de prières en traitement de certaines pathologies cardiaques ou d’addictions. Encore une fois cela entraîne un risque d’abandon de soins pour les malades. Certaines églises vont jusqu’à défendre l’idée qu’il faut laisser le corps agir par lui-même et laisser faire la foi face à certaines maladies et notamment face au Covid. 

(Sources : L’Express, 22.12.2020 & 26.12.2021)

Hors-série Actualités de l’Unadfi N°3 // Spécial Covid-19

Depuis plusieurs mois, l’actualité montre que mouvements sectaires et complotistes profitent de la crise sanitaire de la Covid-19 pour déverser leur flot d’inepties. La vaccination est leur principale cible : elle ne constituerait e plus seulement un risque pour la santé, elle rendrait homosexuel, serait le fruit d’une action globale des élites visant à asservir l’humanité, elle permettrait le traçage de la population ou encore modifierait l’ADN.

Depuis l’attaque du Capitole par les adeptes de QAnon, les autorités françaises ont pris la mesure du danger qu’encourent les Etats. S’il est peu présent en France, des « sympathisants » de ce mouvement devenu international déversent son discours anti-institutions et anti-médecine à travers des sites dédiés à des pratiques de soins non conventionnelles ou à la spiritualité new age.
Le terme conspiritualité, créé en 2011 par les anthropologues Charlotte Ward et David Voas, prend tout son sens dans le contexte actuel : il décrit la fusion des théories du complot et de la spiritualité, notamment celle du New Age, et s’applique à ces théories fleurissant sur le web. Prétextant le contrôle de la société par une élite, les new agers appellent à un « changement de paradigme » dans le prétendu but d’émanciper la société de cette élite.

Et force est de constater qu’Internet est devenu le lieu de recrutement, de prosélytisme et de développement de groupes virtuels où l’emprise mentale s’exerce même à distance.

La volonté affichée de Marlène Schiappa de lutter contre les sectes et toutes formes de radicalités est un espoir pour les victimes de ces mouvements fragilisant nos démocraties.

Lire le dossier en pdf

Prosélytisme sur le campus ?

Le Centre d’Accueil Universel, nouvelle appellation de l’Église Universelle du Royaume De Dieu (Eurd), a déposé des enveloppes de couleur jaune sur le campus de Grandmont de l’Université de Tours. Ces enveloppes, découvertes pas des étudiants avaient pour but de diffuser le message et d’assurer le prosélytisme du groupe évangélique. Lire la suite

Que sait-on de ? L’Eglise Universelle du Royaume de Dieu, une secte brésilienne à visée planétaire

Epinglée comme secte dans les rapports parlementaires français et belge, l’EURD ou Eglise Universelle du Royaume de Dieu (Igreja Universal do Reino de Deus) est née dans le plus grand pays pentecôtiste au monde : le Brésil. Cette église baptisée « l’Universal », a pour emblème un coeur rouge entourant une colombe blanche. Elle a connu une énorme croissance nationale et internationale et au fil du temps, est devenue un phénomène non seulement religieux mais social et politique. Lire la suite

Publication d’un rapport sur les nouvelles tendances sectaires

À la fin du mois de février 2021, un rapport commandé par Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté a été rendu public. Ce document a été réalisé par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes),en collaboration avec l’inspection générale de la police nationale et l’inspection générale de la gendarmerie nationale. Amplement relayé par les médias, ce rapport a permis d’attirer l’attention sur les tendances sectaires actuelles, leurs dangers et aussi leur développement accéléré par la crise sanitaire. Lire la suite

Les mouvements sectaires face au Covid-19

Nous l’avons relayé à de nombreuses reprises : les crises, qu’elles soient sanitaires, humanitaires, économiques ou autre, ouvrent grand les portes aux propositions inconséquentes de tous horizons sectaires. L’épidémie particulièrement violente de la Covid- 19 en donne encore une sombre illustration.

Lire la suite

Edir Macedo : influent pasteur à la tête d’un véritable empire

Âgé de 75 ans, Edir Macedo est le fondateur et dirigeant de l’Église Universelle du Royaume de Dieu, l’une des plus importantes églises évangéliques au monde. Il a fondé un véritable empire aussi bien économique, politique que médiatique. Lire la suite

Hors-série Actualités de l’Unadfi N°1 // Spécial Covid-19

Nous l’avons relayé à de nombreuses reprises : les crises, qu’elles soient sanitaires, humanitaires, économiques ou autre, ouvrent grand les portes aux propositions inconséquentes de tous horizons sectaires. L’épidémie particulièrement violente du covid-19, pour laquelle chacun craint pour sa vie et celle de ses proches, nous en donne encore une sombre illustration que nous avons tenté de relayer dans ce numéro hors-série des Actualités de l’Unadfi. Lire la suite

Les Églises brésiliennes vent debout contre les restrictions pour endiguer le Covid-19

Edir Macedo, fondateur de l’Église universelle du Royaume de Dieu (EURD)1 , l’un des principaux groupes évangéliques brésiliens, a appelé ses fidèles à minorer le danger du coronavirus, qu’il considère comme une tactique de Satan pour affaiblir les gens. Lire la suite