Le long passé judiciaire d’un gourou mulhousien

Le 25 mars 2019, le tribunal correctionnel de Mulhouse a condamné André B., thérapeute, à 30 mois de prison ferme pour blanchiment d’argent. Après une cavale de dix-huit ans en Amérique du Sud, il avait été interpellé en 2015 après avoir essayé de transférer près de 600 000 euros de sa société panaméenne vers la France, en faisant transiter l’argent par le Mexique et Londres. Lire la suite

Quand le « courant guérisseur » est préféré à la consultation médicale

Le Cercle des Amis de Bruno Gröning (CABG) affirme ne pas déconseiller le recours à la médecine et aux traitements « classiques ». Cependant les témoignages de réussite mettent souvent l’accent sur l’inefficacité du recours aux médicaments, ce qui peut faire naître le doute chez les adeptes.
Avec l’accord du Cercle Laïc pour la Prévention du Sectarisme (CLPS) qui l’a publié en ligne, nous proposons ici de larges extraits d’un témoignage qui illustre cette attitude ambiguë et aurait pu très mal se terminer. Bien que conscients du danger, pour certains, les participants se sont sentis incapables de s’opposer à la responsable du groupe.

« J’ai fait partie d’une communauté du Cercle des Amis de Bruno Gröning pendant un peu plus d’une année. J’ai adhéré spontanément. En effet, j’étais seule, en mauvaise santé et déprimée. Et surtout j’avais d’atroces migraines dont je ne pouvais me faire quitte, même après avoir consulté généralistes et spécialistes. En un premier temps, j’ai aimé ces réunions qui nous rassemblaient toutes les trois semaines. En plus de l’espoir de guérir, j’y avais trouvé le lien social dont j’avais besoin.
Un jour – le 15 novembre 2012 -, il s’est passé un incident à notre soirée de communauté, qui me pousse à témoigner. Nous étions huit en tout, les membres habituels auxquels s’ajoutait notre guide de communauté et responsable nationale. (…)

Lire la suite en pdf 

Que sait-on de ? Le Cercle des Amis de Bruno Gröning

Historique

Un homme « inspiré » dans une époque troublée

Bruno Gröning est né le 30 mai 1906 à Dantzig, quatrième de sept enfants. Dès son plus jeune âge il semble exercer un ascendant sur son entourage : il n’a qu’à toucher son père ivre pour que celui-ci se calme, il réussit à guérir divers animaux. Il se marie, a deux fils qui mourront tous deux à l’âge de neuf ans, l’un d’une pleurésie l’autre d’une tuberculose osseuse. Il exerce divers métiers avant d’être mobilisé en 1943 ; fait prisonnier, il rentre en Allemagne de l’Ouest en 1945. Il exerce ses dons de guérisseur sur quelques personnes de son entourage et commence à être sollicité. Il se sépare de sa femme, peu favorable à cette activité.

En 1949, il est de plus en plus connu. Portée par les « guérisons miraculeuses » qu’il aurait provoquées, sa réputation ne cesse de grandir. En Bavière, la foule se masse devant le balcon de l’hôtel où il réside et salue son apparition avec des cris de joie: « Vous n’avez pas besoin de me décrire vos maux, dit-il. Je les vois mieux que vous. Je sais tout de vous. »

« Que ceux qui sont malades lèvent la main ! » demande-t-il, et après une profonde méditation, « Que ceux qui sont guéris lèvent la main ! » : des centaines de mains se lèvent à nouveau, la foule scande « Gröning nous te remercions ! Parfois il lance des boulettes de papier d’argent qui contiennent sa « force rayonnante »… La presse qui relate ces événements voit ses tirages augmenter. (…)

Lire la suite en pdf 

Guérisseur du « tout-Paris » : l’enquête se poursuit

Antonino Mercuri, ostéopathe guérisseur du « tout -Paris » est poursuivi pour escroquerie, abus de faiblesse, blanchiment et exercice illégal de la médecine. Quatre anciens clients se sont constitués parties civiles. C’est l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) qui est chargée de l’enquête. Le compagnon d’Antonino Mercuri est également mis en examen pour blanchiment.

Lire la suite

Que sait-on de ? Joao de Deus

Le phénomène « Joao de Deus » a démarré dans les années 1970. Depuis , le brésilien qui prétend avoir guéri des millions d’adeptes est considéré comme le meilleur guérisseur et faiseur de miracles du monde. Sa réputation a largement dépassé les frontières brésiliennes. Dans le temple de la Maison Ignace de Loyola d’Abadiania, le guérisseur reçoit des milliers d’adeptes venus du monde entier. Tous habillés de blanc, ils seraient, selon le maire de la commune, plus de 10 000 par mois à faire le déplacement ; 45% venant principalement d’Amérique du Nord et d’Europe. « Jean de Dieu » a transformé Abadiania en véritable « Mecque » de la guérison spirituelle. Lire la suite

Un prêtre-guérisseur dans le Tarn

L’une des figures de proue du Renouveau charismatique mouvement, le père James Manjackal est venu à Carmaux (Tarn) pour une session d’évangélisation de trois jours. Le journal La Dépêche a donné la parole aux adeptes du Renouveau charismatique. Dans le même article le centre contre les manipulations mentales (CCMM) et Info Sectes expriment leurs doutes sur le prêtre.

Lire la suite

Le business de la foi

Alors que les évangéliques ont permis au Brésil l’ascension du candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro1, leur population mondiale ne cesse de grandir. En France, une nouvelle église évangélique s’implante tous les dix jours. Les Inrockuptibles ont enquêté au sein d’une des 2 400 églises évangéliques françaises, Christian Fondacci Ministere (CFM). Lire la suite

Que sait-on de ? Manmin

Lee Jaerock (né en avril 1943) a créé Manmin en 1982 dans un quartier pauvre de Séoul, entouré de 12 adeptes. Les cinq années suivantes, il fonde de nombreuses organisations religieuses telles que la Mission des guerriers de la prière, la Mission des volontaires, des chorales et le comité des arts de la scène.

Lire la suite