Condamnation définitive de la prêtresse vaudou

La Cour de cassation a confirmé la décision de la cour d’appel de Versailles1 en rejetant le pourvoi de la prêtresse vaudou Mélite Jasmin. Pour rappel, la cour d’appel avait condamné la prévenue à quatre ans de prison dont deux avec sursis et mise à l’épreuve pendant trois ans pour abus de faiblesse sur personnes en état de sujétion psychologique et actes de cruautés sur animaux. Lire la suite

Violence sur fond de vaudou

Une mère de famille d’origine béninoise a comparu devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour avoir scarifié son fils avec un couteau doté d’une lame de 18 centimètres de long lors d’un rituel vaudou. Lire la suite

Prison ferme pour la prêtresse vaudou

Mélite Jasmin a été condamnée le 3 juillet 2018 par la Cour d’appel de Versailles à quatre ans de prison dont deux avec sursis. La femme qui se prétendait prêtresse animiste et officiait comme voyante et guérisseuse était accusée d’abus de faiblesse sur personne en état de sujétion psychologique et d’actes de cruauté sur animaux.

Lire la suite

La prêtresse et ses complices condamnés

La Cour d’appel de Versailles (Yvelines) a requis quatre ans de prison dont deux avec sursis et 750 000 euros d’amende à l’encontre de Mélite Jasmin, une prêtresse animiste se disant voyante et guérisseuse. Elle est accusée d’abus de faiblesse sur personne en état de sujétion psychologique et d’actes de cruauté sur animaux.

Lire la suite

Peines de prison requises pour la « prêtresse » vaudou et ses complices

Mélitte Jasmin, « prêtresse » vaudoue, ses deux filles et son mari ont comparu devant le tribunal correctionnel de Pontoise (95) pour abus de faiblesse sur personnes en état de sujétion psychologique et actes de barbarie sur animaux domestiques. Dans son temple de Marly-la-Ville (95), on pratiquait le sacrifice d’animaux et la purification par le sang. Lors du procès, quatorze anciens adeptes s’étant portés partie civile ont expliqué avoir été humiliés, financièrement ruinés et pour certains maltraités.

Lire la suite

Une prêtresse vaudoue renvoyée en correctionnelle

Mélite J., 65 ans, prêtresse vaudoue, a été renvoyée devant le Tribunal correctionnel de Pontoise avec ses deux filles et son mari. Installée dans un pavillon de Marly-la-Ville, cette voyante et guérisseuse, surnommée « Maman » par ses fidèles, aurait tenu sous sa coupe, pendant des années, des dizaines de fidèles auxquels elle aurait soutiré d’importantes sommes d’argent. Elle est poursuivie pour abus frauduleux de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse de personnes en état de sujétion psychologique ou physique.

Lire la suite