IM Academy accusée d’embrigader des milliers de jeunes 

Suite à de nombreuses plaintes contre IM Academy, la police espagnole a arrêté, fin mars, 8 membres de sa direction « accusés de fraude et d’organisation criminelle ». Si aucun d’entre eux n’a été condamné à ce jour, l’enquête lancée par la police reste ouverte.

Lire la suite

Marabouts, mediums et guérisseurs : des abus et des pratiques dangereuses

Amour travail, argent, santé : des marabouts et charlatans sans scrupule aux méthodes bien rôdées s’attaquent aux personnes fragiles en proposant des solutions miracles ou de prétendus remèdes coûteux et dangereux pour la santé.

De nombreux abus entourent les pratiques mystiques des marabouts ou pseudo-guérisseurs aux dépens de leurs victimes, des personnes fragiles qui hésitent souvent à porter plainte, freinées par la honte de s’être fait berner.

Pour les besoins d’une enquête menée pour la presse locale des Yvelines, un journaliste a contacté un « medium- voyant », jouant la carte d’un désespoir amoureux. Le medium a fait miroiter une solution à 350 euros en assurant « 100% de réussite ».

En France, de nombreux escrocs se font passer pour des guides spirituels, comme on peut en trouver dans la culture africaine, et s’adonnent à des arnaques en tout genre, par petites annonces ou sur Internet.

On a pu recenser à Mantes-la-Jolie une victime de rituels vaudous escroquée de sommes très importantes, des personnes ayant subi des violences commises par un « imam exorciste », ou encore une famille ruinée par un pseudo-guérisseur.

« Souvent ils y vont petit-à-petit pour plumer leurs cibles. Leur première intervention ne fonctionne pas, alors il en faut une deuxième, une troisième… et c’est payant à chaque fois », explique Marie Drilhon, Présidente de l’ADFI des Yvelines.

Si une aide sans emprise psychologique et à des tarifs raisonnables, dans une relation d’écoute, peut parfois avoir des effets bénéfiques face aux épreuves, pour autant ces pratiques, dès qu’elles prétendent soigner des maladies, peuvent devenir dangereuses.

« Certains prétendent soigner des maladies et arrivent à convaincre leur interlocuteur de cesser les traitements médicaux », dit Marie Drilhon, qui précise qu’il y a alors « perte de chance dans les soins ».

Certains marabouts, assurant détenir l’élixir miracle, ou disant avoir un « don », ont même prétendu, par téléphone, pouvoir guérir rapidement la Covid, le sida ou le cancer, grâce à des « prières » et des décoctions secrètes.

Les « mauvais sorts » sont aussi la cible des « envoûteurs » qui, moyennant finance, proposent par exemple d’éloigner un rival, de le rendre malade, ou même de le faire mourir. « La sorcellerie est une tradition africaine qui a un sens communautaire. Quand elle est exportée dans une autre culture, il y a de vrais risques d’abus », dit Marie Drilhon.

Si la plupart des guérisseurs autoproclamés sont des escrocs, certains sont de bonne foi, reconnaissant venir en complément de traitements médicaux sans s’y substituer et tenant un discours religieux plus rigoureux, mais ils restent rares.  (Source : actu.fr, 09.11.2021)

Baba Ramdev prétend soigner le Covid-19

Baba Ramdev, richissime gourou yogi à la tête d’une entreprise de soins ayurvédiques, assure que le yoga peut prévenir le Covid 19, que son produit baptisé Coronil le soignerait mais aussi que la médecine est à l’origine de la flambée de l’épidémie. Ses propos sont fortement critiqués par des médecins indiens alors que le pouvoir nationaliste ne contredit par le gourou… peut être du fait de sa proximité avec le parti au pouvoir. Lire la suite

L’Unadfi dépose plainte

Jean-Baptiste Cesbron, avocat de l’Unadfi, a annoncé que l’association a déposé plainte contre Thierry Casasnovas pour « abus de faiblesse », « escroquerie », « exercice illégal de la médecine et de la pharmacie » et « mise en danger délibéré d’autrui ». Cette plainte se base sur les nombreux témoignages de victimes reçus par l’Unadfi. T. Casasnovas était déjà visé par une enquête pour mise en danger de la vie d’autrui. Lire la suite

Un gourou en fuite

David Storm, prédicateur évangélique installé un temps à Lyon puis à la Réunion, serait en fuite depuis qu’un article a rapporté diverses accusations à son encontre. Il est poursuivi pour des faits de viols sur mineures et escroquerie. Les enquêtes sont toujours en cours. Lire la suite

Ostéopathe des stars, Antonino Mercuri sous le coup d’une enquête de l’OCRVP

L’ostéopathe parisien Antonino Mercuri a été mis en examen en 2018 pour escroquerie, exercice illégal de la médecine, blanchiment d’argent et abus de faiblesse. Après une enquête de deux ans, les policiers de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) viennent de remettre au juge d’instruction un rapport détaillant la façon dont il aurait « mis sous emprise une cinquantaine de patients » en les menant à partir de soins ostéopathiques à des séances de méditation de son cru censées leur « transmettre la vie ». Six des victimes recensées se sont portées parties civiles. Lire la suite

Kuvera : une arnaque sur fond d’emprise ?

L’hebdomadaire Marianne a enquêté sur Kuvera, une société américaine qui distribue conseils et outils aux débutants en bourse. Basée sur une un système de Ponzi1 , cette société attire des jeunes souhaitant gagner de l’argent. La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) a reçu une dizaine de signalements sur cette société les proches de victimes constatent une emprise similaire à celle des mouvements sectaires. Lire la suite

Un « pseudo médium » en procès

Depuis le lundi 22 juin 2020, le tribunal criminel de Lausanne examine les relations unissant un autoproclamé médium et magnétiseur à ses « patientes ». Alors que selon les autorités l’homme aurait fait entre 80 et 90 victimes, seules dix-huit d’entre elles ont porté plainte. Cet ancien gendarme français de 66 ans est poursuivi pour viol, acte d’ordre sexuel avec des personnes dépendantes ou incapables de discernement, escroquerie, extorsion, usure, abus de détresse et pornographie.  Lire la suite

Plainte contre les remèdes du gourou Baba Ramdev

Une association de consommateurs indienne a déposé une plainte contre Baba Ramdev et sa société Patanjali Ayurved devant le tribunal de Chandigarh. La plainte porte sur la vente de médicaments frelatés, des faits de falsification, de tentative de meurtre et de promotion de médicaments sans vérifications médicales officielles. Lire la suite