Yoga et abus

Un groupe d’allemandes membres de l’académie allemande de Yoga traditionnel ont été mises sous emprise et abusées lors de séances et camps de vacances. Leur présence sur des sites et chaînes YouTube de MISA (Mouvement pour l’intégration dans le spiritualisme absolu) attesterait-elle d’un lien entre l’académie de yoga et le mouvement sectaire dirigé par Gregorian Bivolaru, condamné pour abus sexuels ?

Lire la suite

Les faces cachées du yoga et de la méditation

Depuis quelques années, yoga et méditation occupent une place de plus en plus prépondérante dans les médias et dans la vie des Français. Cette propension à se développer s’apparente à un phénomène de mode dont on peine à déterminer, du moins en apparence, les causes, les origines et les éventuelles conséquences. Cet article a pour objectif de présenter les pratiques de méditation et de yoga telles que l’Unadfi les rencontre, à savoir dans un contexte sectaire.

Lire la suite

Extradition de Bivolaru

Le tribunal de Paris a décidé l’extradition vers la Roumanie de Gregorian Bivolaru, chef spirituel de Misa (Mouvement d’intégration spirituelle dans l’absolu). Cette décision plusieurs fois reportée, sera exécutée le 22 juillet.  Il doit purger en Roumanie une peine de six ans de prison pour trafic de mineurs et abus sexuels sur mineurs.

Lire la suite

L’extradition du gourou de Misa : une affaire complexe

Gregorian Bivolaru, fondateur roumain de la secte Misa (Mouvement d’intégration spirituelle dans l’absolu), visé par un mandat d’arrêt européen et arrêté à Paris le 26 février 2016 est toujours dans les prisons françaises1. Soutenu par quelques partisans et pas moins de six avocats, il a comparu le 23 mars dernier et a réitéré son refus d’être remis à la Roumanie où il a été condamné pour relations sexuelles avec une mineure et trafic de mineurs.

Lire la suite

Le gourou recherché par Europol arrêté à Paris

En cavale depuis plusieurs années, Gregorian Bivolaru, fondateur roumain de la secte Misa, a été interpelé le vendredi 26 février à Paris (17è). Dans son pays d’origine, il est accusé de pédophilie et de trafics d’êtres humains et considéré comme l’un des criminels les plus recherchés. En 2013, Gregorian Bivolaru a été condamné par défaut par la Haute Cour de justice et la Cour de cassation roumaine à six ans d’emprisonnement.

Lire la suite

MISA et ses apocalypses

Extraits de l’intervention de Roxana-Malina Chirilă lors de la conférence de la FECRIS « Sectes apocalyptiques : utopies ratées et conséquence pour les adeptes », à Perpignan, le 13 octobre 2012. Dans son témoignage, cette ancienne yogi roumaine, analyse la place de l’apocalypse dans la doctrine et les pratiques du Mouvement pour l’Intégration Spirituel dans l’Absolu (MISA) .

Lire la suite

Roumanie/ Méditation en Spirale

Le symposium international de yoga, organisée par l’École de Yoga MISA (Mouvement pour l’Intégration Spirituelle dans l’Absolu), a eu lieu le 11 mai. 3.000 personnes en provenance de Roumanie et de l’étranger étaient attendues à Baile Herculane, au sud-ouest de la Roumanie. Le principe de ce symposium est de créer une spirale en plaçant alternativement hommes et femmes en fonction de leur signe du zodiaque pour une méditation collective de 90 minutes.

Le leader spirituel et fondateur de MISA, gourou Gregorian Bivolaru, 62 ans, également connu sous le nom de Magnus Aurolsson, n’y a pas participé. Il est réfugié politique en Suède depuis 2005 car il est poursuivi par les autorités de son pays. Il avait été condamné en 2013 à la prison pour relations sexuelles avec une mineure. Il a cependant rassuré ses fidèles en annonçant qu’il était connecté avec eux par télépathie.

(Source : Romania Insider, 02.05.2014)

Lire la suite

Roumanie / MISA, une secte dangereuse

Le 25 mars 2006, la FECRIS avait organisé un colloque à Bruxelles : «L’internationalisation des sectes : un danger pour les droits de l’homme en Europe ?». Parmi les intervenants, le Dr Laurentiu D. Tanase de l’Université de Bucarest avait fait un exposé sur le développement de la vie religieuse en Roumanie après 1989. Le pays vivait alors une véritable explosion de religiosité.

Dans cette logique de « l’internationalisation du religieux », une secte roumaine, Mouvement pour l’Intégration Spirituelle dans l’Absolu (MISA), s’est exportée vers l’espace européen.
MISA se présente comme une association humanitaire et religieuse de type yoga et d’inspiration orientale. Son fondateur et gourou, Gregorian Bivolaru, est considéré comme un escroc, un trafiquant d’êtres humains et un responsable de réseaux de prostitution, y compris infantiles. Né en 1952, Gregorian Bivolaru, surnommé Grieg, a réussi à attirer un grand nombre d’adeptes et à étendre ses activités à l’étranger, plus particulièrement dans les pays du nord de l’Europe.

Le gourou fut arrêté à plusieurs reprises par la justice roumaine, notamment pour avoir produit et diffusé du matériel pornographique et avoir eu des rapports sexuels avec une mineure. Ses démêlés avec la police et les scandales provoqués par les révélations des enquêtes policières impliquant des personnalités de la vie publique, ont fait de MISA une image de secte dangereuse.

Tout récemment en octobre 2012, les journaux roumains : www.agentia.org et www.ghidularadean.ro/ ont consacré chacun un article à la conférence organisée par la FECRIS : « Sectes apocalyptiques : utopies ratées et conséquences pour les adeptes » qui s’était déroulée le 13 octobre 2012 à Salses Le Château (66). Roxana-Malina Chirila, ancienne adepte roumaine de l’école de yoga MISA, y avait fait une intervention sur la « fin du monde » en se référant au phénomène qui se produit quand une secte, en l’occurrence MISA, fait de ce thème une partie de sa doctrine[Lire le [blog de Roxana-Malina Chirila.]]

Lire sur le site de l’UNADFI : https://www.unadfi.org/groupe-et-mouvance/que-sait-de-misa

Lire la suite

Que sait-on de ? …Mouvement pour l’Intégration Spirituelle dans l’Absolu (MISA)

Le mouvement pour l’Intégration Spirituelle dans l’Absolu (MISA) a été fondé au début de l’année 1990, en Roumanie, par Gregory Bivolaru (dit Greg), enseignant de yoga depuis 1978. En 1982, à la suite d’une tentative d’entrisme politique de la Méditation Transcendantale, toute forme de yoga fut interdite en Roumanie. Greg fut emprisonné trois mois en 1989. Libéré à la chute du président Ceaucescu, il a créé l’école de Yoga MISA, une association à but non lucratif qui s’est rapidement développée jusqu’à comporter des dizaines de milliers d’élèves méditant ou yogis, et 250 lieux de méditation dans le pays. Elle anime également deux « camps d’été » pour des rassemblements internationaux. L’association organise chaque année un concours de beauté et l’élection d’une miss Shakti[1].
Lire la suite