Partenariat France Victimes / Unadfi  

A l’occasion d’un colloque à la fin mars 2022, l’Unadfi et France Victimes ont signé un partenariat visant à une entraide et une meilleure prise en charge de personnes sous influence sectaire. Ce partenariat s’acte à une époque où les mouvements sectaires sont plus nombreux et la population semble plus réceptive à leurs propositions.

Jérôme Moreau, vice-président de France Victimes, souhaite que ce partenariat permette aux associations de mieux repérer les victimes « qui d’elles-mêmes ne poussent pas la porte de nos associations ». France Victimes apportera son réseau de juristes et psychologues alors que l’Unadfi mettra à profit sa connaissance du phénomène sectaire pouvant aider à déterminer si une situation est d’ordre sectaire et si elle représente des dangers.

Dans son article, La Croix rappelle que de nombreuses personnes ont basculé dans une emprise sectaire à la suite de la pandémie, certaines personnes adhérant à des théories radicales de façon relativement rapide. Cette radicalisation entraîne un certain nombre de ruptures notamment avec l’entourage. Pascale Duval, porte-parole de l’Unadfi, rappelle que pour parler de secte il faut que la personne subisse un triple isolement : avec elle-même, avec ses proches et vis-à-vis de la société. Elle note aussi les ponts existants entre complotisme et dérive sectaire depuis de nombreuses années. Elle cite l’exemple de Guylaine Lanctôt connue de l’Unadfi depuis les années 1990 et qui a adapté son discours durant la pandémie afin de regagner en popularité.  

(Source : La Croix, 24.03.2022)

Les Témoins de Jéhovah espagnols déposent plainte contre une association de victimes

L’organisation des Témoins de Jéhovah espagnols a porté plainte auprès du tribunal de Torrejón d’Ardoz (Madrid) contre l’Association espagnole des victimes des Témoins de Jéhovah1, une structure créée pour découvrir les cas d’abus sexuels sur mineurs au cœur de l’organisation. Lire la suite

Le gouvernement en marche contre les dérives sectaires

Le jeudi 20 mai 2021, lors d’une conférence de presse, Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, a présenté le plan d’action du gouvernement afin d’amplifier la lutte contre les dérives sectaires : renforcement de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), accentuation de la judiciarisation des affaires et lancement d’un appel à projets à destination des associations. Lire la suite

Le phénomène sectaire : son évolution et ses nouvelles tendances

Dans une interview croisée, Marlène Schiappa, ministre déléguée à la citoyenneté, et Georges Fenech ancien président de Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), ont apporté leur regard sur la problématique sectaire. Lire la suite

Marlène Schiappa annonce un renforcement de la Miviludes et plus de moyens pour les associations d’aide aux victimes de sectes

La Ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a annoncé le 6 avril le renforcement des moyens de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes).
Lire la suite

Hors-série Actualités de l’Unadfi N°2 // Spécial Covid-19

Neuf mois après la publication de notre hors-série n°1 traitant de la Covid-19, l’actualité nous conduit à en produire un second. D’une part, parce que nous sommes malheureusement toujours au cœur de cette crise sanitaire majeure et anxiogène, d’autre part parce que, ineptes et graves de conséquences, les propositions émanant des mouvances sectaires sont encore plus nombreuses. Lire la suite

Manque de moyens pour les acteurs de l’aide aux victimes de sectes

Tandis que les mouvements sectaires prolifèrent, profitant de la crise sanitaire et des angoisses qu’elle génère, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) n’a jamais été aussi fragile et les associations d’aide aux victimes d’emprise sectaire souffrent d’un manque de soutien de l’État. Le journal Marianne s’est penché sur cette question dans un dossier de juillet 2020, « Champ libre pour les sectes ? ». Lire la suite

Hors-série Actualités de l’Unadfi N°1 // Spécial Covid-19

Nous l’avons relayé à de nombreuses reprises : les crises, qu’elles soient sanitaires, humanitaires, économiques ou autre, ouvrent grand les portes aux propositions inconséquentes de tous horizons sectaires. L’épidémie particulièrement violente du covid-19, pour laquelle chacun craint pour sa vie et celle de ses proches, nous en donne encore une sombre illustration que nous avons tenté de relayer dans ce numéro hors-série des Actualités de l’Unadfi. Lire la suite