Deux membres de Ramtha se suicident  

Un couple de retraités italiens adeptes de Ramtha s’est suicidé à la fin du mois de mai 2022. Le couple vivait dans la ville de Spinello di Santa Sofia en Italie. Il avait constitué un véritable bunker pour se protéger de la fin du monde.

Lire la suite

Mort d’un oligarque Russe à la suite d’un rituel chamanique

Le décès d’Alexander Subbotin, un ancien manager de la firme pétrolière Russe Lukoil, qui s’était prononcé pour l’arrêt de la guerre en Ukraine, a fait couler beaucoup d’encre dans la presse car il est survenu à la suite d’une série de morts suspectes dans les rangs d’anciens riches alliés de Vladimir Poutine.

Lire la suite

Découverte macabre lors de l’arrestation du chef d’une secte thaïlandaise 

Thawee Nanra, le chef d’une secte âgé de 75 ans, a été arrêté par la police thaïlandaise lors d’un raid au cours duquel les cadavres de onze adeptes ont été découverts. Des certificats de décès avaient été délivrés pour chacun des corps, mais des autopsies ont été demandées pour déterminer la cause de la mort.

Lire la suite

Dérive mystique ?

Courant décembre 2021, les policiers municipaux de Saint Jory (31) ont découvert deux corps sans vie chez un magnétiseur renommé de la région. Sa famille et lui n’ayant donné aucun signe de vie depuis plusieurs jours, les policiers se sont rendus à leur domicile. Si le magnétiseur, âgé de 63 ans était vivant, sa femme et sa mère étaient toutes deux décédées, mais avec plusieurs jours de décalage. Jusqu’à présent les causes de leur mort n’ont pas été élucidées. Le rôle de la femme dans le décès de la mère et la raison pour laquelle l’homme n’a pas déclaré leurs décès demeurent un mystère, tant les propos du magnétiseur sont incohérents.

Lire la suite

Sept membres d’une secte condamnés à 50 ans de prison

Le tribunal de Bocas del Toro (Panama) a condamné sept membres de la secte « La Nueva Luz de Dios » à 50 ans de prison, la peine maximale encourue au Panama. Deux autres membres du groupe avaient, précédemment, été condamnés à 47 ans de prison après avoir passé un accord avec la justice.

Ils étaient accusés d’avoir, lors d’une cérémonie d’exorcisme, tué six enfants, âgés d’un an à 17 ans, et une femme enceinte.

Le 14 janvier 2020, la femme avait été assassinée devant cinq de ses enfants, et un autre mineur. Ils avaient eux-mêmes été battus à mort par la suite, le tout en présence des autres membres du groupe. Ce sont des témoins de la scène, eux-aussi victimes de violences, qui ont alerté la police après avoir réussi à fuir.

Selon Claire Nevache, chercheuse au Centre international d’études politiques et sociales du Panama, l’affaiblissement des cultes institués serait à l’origine de l’infiltration d’églises animées de « mauvaises intentions » parmi les populations locales qui souffrent déjà de l’absence des autorités.

Ainsi en 2020 trois membres d’une autre secte avaient été arrêtés après avoir enlevé et violé six enfants. L’enquête de la police avait mené à l’arrestation du gourou et à la découverte d’une fosse commune cachée dans la jungle. 

(Source : Sud-Ouest, 04.12.2021)

Pour rappel, lire sur le site de l’Unadfi : Découverte macabre d’une fosse commune : https://www.unadfi.org/actualites/groupes-et-mouvances/decouverte-macabre-dune-fosse-commune/