L’invasion des fake news

L’année 2015 a marqué un tournant dans la propagation des théories du complot et ce glissement sociétal préoccupe nombre de chercheurs ou de vulgarisateurs ; le journalisme a même dû inventer le métier de « chasseur de fake news ». Pourquoi certains croient-ils obstinément à de fausses croyances ? Les médias sociaux en sont-ils les principaux responsables ou l’homme n’est-il pas naturellement « prêt à croire » ? Nicolas Gauvrit, mathématicien et psychologue spécialisé en sciences cognitives, a tenté de répondre à ces questions dans un ouvrage collectif dont il est le co-directeur, Des Têtes bien faites, défense de l’esprit critique. Lire la suite