Comment faire face au complotisme ? Dossier de Nice Matin publié du 9 février au 15 mars 2022

Pendant un mois et demi l’équipe de journalistes de la rubrique Solution du journal Nice Matin a tenté de comprendre les mécanismes du complotisme. Ouverte au public, cette rubrique traite de sujets choisis par les lecteurs suite un à sondage du journal. Parmi les trois sujets proposés en janvier le thème du complotisme avait été largement plébiscité par le public avec 52 % des suffrages.

Ce dossier explore sans parti pris le phénomène complotiste et essaie d’apporter des solutions pour ne pas être pris au piège, mais aussi pour aider ceux dont les proches ont été happés par la sphère complotiste.

Le dossier s’ouvre sur un test pour évaluer sa sensibilité aux thèses complotistes : https://www.varmatin.com/faits-de-societe/etes-vous-sensible-aux-theses-complotistes-faites-notre-test-743701

Dans le premier article publié le 13 février, le journal a demandé à plusieurs spécialistes du complotisme, dont Antoine Bristielle1, directeur de l’Observatoire de l’opinion à la Fondation Jean-Jaurès, Pourquoi le complotisme monte-t-il en puissance? https://www.nicematin.com/faits-de-societe/pourquoi-le-complotisme-monte-t-il-en-puissance-745071

Le second article, paru le 16 février 2022, recense « Cinq facteurs pour comprendre les mécanismes d’adhésion aux thèses complotistes ». Ces cinq facteurs : politique, sociologique, philosophique, cognitif ou encore liés aux réseaux sociaux numériques, ont été analysés par cinq chercheurs de la région Provence Alpes, Côte d’Azur : https://www.varmatin.com/faits-de-societe/cinq-facteurs-pour-comprendre-les-mecanismes-dadhesion-aux-theses-complotistes-746853

Le troisième article « Fake news et complotisme : cinq clés pour ne pas se laisser piéger », paru le 18 mars 2022, aborde la thématique des fausses informations et donne des clés pour s’en prémunir. https://www.nicematin.com/faits-de-societe/fake-news-et-complotisme-cinq-cles-pour-ne-pas-se-laisser-pieger-745860

Pour les deux suivants les journalistes de Nice Matin se sont rendus dans deux écoles pour en savoir plus sur l’éducation aux médias. Dans l’article, « Comment l’école aiguise les esprits : le rôle de l’éducation aux médias », paru le 09 mars 2022, elles ont constaté que les adolescents sont loin d’être naïfs et sont bien informés sur les manières de décrypter les informations qui leur arrivent sur les réseaux sociaux. Interrogé pour l’article, « Atelier fake news au collège : comment les ados s’orientent dans la jungle d’informations ? », Jean-Paul Delbrayelle, professeur de Sciences et Technologie au collège Jules-Romain, à Nice, et spécialiste en éducation aux médias, innovation pédagogique numérique éducatif, explique qu’il n’y a pas d’âge pour savoir déceler les fakes news, mais le plus tôt possible est le mieux pour apprendre à décrypter l’information et à vérifier des sources.

Lire les deux articles : https://www.nicematin.com/jeunesse/comment-lecole-aiguise-les-esprits-le-role-de-leducation-aux-medias-751948

https://www.nicematin.com/faits-de-societe/atelier-fake-news-au-college-comment-les-ados-sorientent-dans-la-jungle-dinformations-751416

Le sixième volet du dossier de Nice Matin s’est penché sur le désarroi de deux mères désespérées de ne plus avoir de nouvelles de leurs enfants qui refusent de se faire vacciner. Leurs témoignages sont parus le 27 février dans l’article  «Je n’ai rien vu venir : comment ces familles tentent de renouer avec leurs proches sensibles aux thèses complotistes », qui cite quelques conseils de l’Union nationale des Associations de défense des Familles et de l’Individu (Unadfi) pour garder le lien, comme respecter les opinions de ses proches embrigadés ou partager son expérience avec d’autres familles.

https://www.nicematin.com/faits-de-societe/je-nai-rien-vu-venircomment-ces-familles-tentent-de-renouer-avec-leurs-proches-sensibles-aux-theses-complotistes-748682

La guerre en Ukraine qui a éclaté le 24 février a été, dès le départ, le terreau fertile de nombreuses théories du complot. Nice Matin en a analysé quelques-unes dans l’article « 5 fausses informations qui ont circulé depuis le début de la guerre en Ukraine » paru le 04 mars 2022 https://www.varmatin.com/conflits/5-fausses-informations-qui-ont-circule-depuis-le-debut-de-la-guerre-en-ukraine-750684

Pour clore ce travail de plusieurs semaines, Nice Matin a tenté de retracer le parcours du fondateur du site internet Stop Mensonge, l’un des théoriciens du complot les plus connus et les plus anciens de la complosphère francophone. Paru le 12 mars, l’article peut être consulté via : https://www.nicematin.com/faits-de-societe/on-a-retrace-le-parcours-du-complotiste-laurent-freeman-de-breil-sur-roya-au-portugal-en-passant-par-las-vegas-752501  

(Source : On vous raconte les coulisses de notre dossier « Comment faire face au complotisme ? », Nice Matin, 15.03.2022)

  1. Antoine Bristielle a publié en février 2022 Voyage en terres complotistes chez Fayard.

Endoctriné à la pensée New Age

Ex-adepte du New Age, Elisabeth Feytit est réalisatrice du podcast Meta de choc1 par lequel elle espère aider à l’analyse critique des croyances New Age. Dans un entretien à Usbek & Rica elle explique les mécanismes du New Age à partir de son expérience.

Elisabeth Feytit aborde un aspect important du New Age qui est l’absence de structure, de leader officiel, de hiérarchie et d’une doctrine officielle et commune. Par conséquent, une personne qui adhère à une pratique spirituelle issue du New Age n’a pas l’impression de rejoindre une structure sectaire.

Elle raconte être entrée en contact avec l’idéologie New Age par une initiation à la Loi de l’attraction et la pratique de la respiration consciente. N’ayant pas trouvé satisfaction dans les pratiques dites conventionnelles, elle cherchait d’autres thérapeutiques. Elle a trouvé une communauté sympathique, un lieu d’expression permettant de se poser des questions sur soi et d’échanger avec d’autres.

Pour elle, le New Age apporte l’illusion de pouvoir améliorer sa vie quotidienne, sortir de la norme en ayant un nouvel emploi, entrer en symbiose avec la nature ou encore se connecter à son féminin sacré. A propos d’emploi, Elisabeth Feytit est elle-même devenue thérapeute en respiration consciente, conquise par l’idée que chacun est un soignant. De nombreuses pratiques liées au New Age propose des formations afin de devenir soi-même soignant ?

Avec le recul, elle s’aperçoit que l’ensemble de ces théories étaient sans fondement et qu’elles auraient pu se tourner vers des personnes compétentes pour répondre à ses questionnements. Bien souvent, les adeptes du New Age essayent de légitimer leurs théories en s’appuyant sur la science.

Elle témoigne s’être progressivement radicalisée dans sa croyance. Son entourage lui suggère qu’elle est une enfant indigo2. Un jour lors d’une promenade en forêt avec « une sorte de druide » elle a eu le sentiment de « sentir les choses ». Dès lors, elle pense avoir accès aux fameuses énergies présentées dans la pensée New Age. Elle est alors persuadée d’être sur le chemin de la vérité et souhaite dissoudre les énergies négatives pour sauver la planète. A cette époque l’ensemble de ses interprétations se basent sur le prisme des croyances new age la menant dans une « logique délirante » où elle incarne le bien contre les forces du mal.

Sa sortie de cette idéologie s’est amorcée après le visionnage d’une vidéo mettant en cause les croyances new age et invitant à se questionner sur ses croyances et leurs fiabilités. Elle remet en question l’ensemble des croyances qui régissent quotidiennement sa vie depuis une quinzaine d’années et ne souhaite plus vivre sous leur emprise.

Pour prévenir des dangers, Elisabeth Feytit souhaite diffuser l’idée que l’idéologie New Age ne repose sur aucune base théorique valable, et mettre en place un espace de réflexion sur le doute méthodique permettant à chacun de questionner ses croyances. Elle constate avec le recul que la volonté d’amélioration, de performance individuelle est en phase avec les dogmes néo-libéraux de notre société.  Son podcast, donne la parole aux scientifiques (sociologues, philosophes, psychologues…) mais aussi à des ex-adeptes montrant ainsi qu’il est possible de changer de manière de penser. Alors que l’individu est bien souvent tenté de recourir à la pensée magique qui va le rassurer la science va développer une méthode de réflexion laissant de côté les différents biais cognitifs de l’individu.  (Source : Usbek & Rika, 19.11.2021)

1. Pour écouter les podcasts de Meta de choc : https://metadechoc.fr/podcasts/

2. Lire sur le site de l’Unadfi l’ensemble des articles sur les enfants indigo : https://www.unadfi.org/mot-clef/enfants-indigo/

Comprendre pour agir face aux infox

Sur son blog hébergé par Mediapart, Olivier Klein, professeur de psychologie sociale à l’Université libre de Bruxelles, a réuni plusieurs auteurs1 afin d’apporter l’éclairage de la psychologie sociale sur les infox et la désinformation. Cet article apporte des éléments de compréhension face à la diffusion et au succès de ces fausses informations ainsi que des pistes pour tenter de les combattre. Lire la suite

Fausses informations et théories conspirationnistes : une autre forme de contagion

Contrairement aux vraies conspirations qui sont corroborées par de nombreuses sources, les théories du complot se fondent sur une pluralité d’événements entre lesquels on cherche à créer des liens. Certains ont voulu donner un sens à la pandémie, un sens obscur se nourrissant de conspirations et de fausses informations. Lire la suite

L’éducation au risque du Nouvel Age

Extraits de l’intervention de Lucienne de Bouvier de Cachard, présidente de l’association Secticide (Association de lutte et prévention contre les dérives sectaires portant atteinte à la dignité de l’Homme et à ses droits fondamentaux, son siège est à Verdun), lors de la conférence de la FECRIS L’Éducation face aux sectes, à Riga, le 2 juin 2018. Diplômée en Sciences de l’Éducation, Lucienne de Bouvier de Cachard a préparé cette conférence en collaboration avec un confrère, professeur de français. Lire la suite