Journée annuelle du CLPS

La journée annuelle du Cercle d’Etudes et de Prévention contre le Sectarisme (CLPS) se déroulera le 17 mai prochain[17 mai 2014, de 10h à 17h, salle des associations à Arches (88380)]] autour du thème « Sectes et dissimulation », avec la participation de Grégoire Perra, ancien élève puis enseignant dans une école Steiner-Waldorf.
Lire la suite

Modification de la loi n°2001-504 du 12 juin 2001 dite loi About-Picard

L’article 223-15-2 du code pénal issu de la loi du 12 juin 2001 incrimine l’abus frauduleux de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse d’un mineur ou d’une personne particulièrement vulnérable. La loi modifie cet article pour faciliter les poursuites contre les auteurs de ces agissements délictueux.
Lire la suite

Grèce

La Grèce n’a pas mené des actions ponctuelles pour épingler le phénomène sectaire, mais il convient de signaler que ce pays compte un contentieux important devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.
Lire la suite

Nomination de M. Eamon Gilmore à l’OSCE

Le 1er janvier 2012, L’Irlande prend la présidence de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE). Le ministre des Affaires étrangères et du Commerce, Eamon Gilmore, est nommé président en exercice pour lutter contre le racisme, la xénophobie, l’intolérance et la discrimination contre les chrétiens et les pratiquants d’autres religions.
Lire la suite

Lutte contre les mouvements sectaires : la police judiciaire se spécialise

Depuis le 1er septembre 2009, six enquêteurs de police judiciaire (PJ) travaillent à plein temps sur les dérives sectaires. Ils appartiennent à l’Office Central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), une structure créée en 2006. Or, depuis 2007, l’Office avait été saisi à plusieurs reprises de plaintes concernant les sectes. D’où la décision de créer un groupe spécialisé de six policiers, « volontaires ».
Lire la suite

La Mutualité Française et la Miviludes signent une convention

Le 3 décembre 2013, la Mutualité Française et la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) ont signé une convention cadre visant à mener des actions communes de prévention sur les possibles dérives sectaires dans le domaine de la santé. Les deux organisations ont présenté leurs actions conjointes à venir (mise en œuvre à partir du 1er trimestre 2014 pour une durée de trois ans), notamment la diffusion de documents d’information à destination des adhérents mutualistes par l’intermédiaire des 500 mutuelles de la Mutualité Française ou du site de santé pratique[1].
Lire la suite