Le danger des cures miracles contre le coronavirus

Alors que les scientifiques n’en sont qu’aux balbutiements de la recherche d’un traitement du Covid-19, un virus dont l’épidémiologie est mal connue, une myriade de potions censées le prévenir ou le soigner sont proposées sur internet. Pour le Professeur Stephen Powis, directeur National Health Service (NHS), les personnes qui promeuvent des remèdes alternatifs ne devraient pas exploiter l’inquiétude du public et estime que les médias sociaux ont la responsabilité de ne pas héberger ou publier des remèdes inefficaces. Lire la suite