Que sait-on de …? Des Davidiens (Branch Davidians)

1. Origines du groupe

Le groupe a été fondé en 1935 par Victor Houteff, un ancien adventiste. Bâtissant sa doctrine sur l’idée de l’imminence de l’apocalypse, Il s’établit dans la ville de Waco (Texas),  sur un campus aride baptisé « Mont Carmel ».. À sa mort, en 1955, sa femme lui succède. Elle annonce le début des « derniers jours de la création » pour le 22 avril 1959. Rien ne s’étant produit, elle dissout le groupe.Quelques adeptes restent sur place. À leur tête Benjamin Roden qui prétend être le successeur du roi David.
En 1984, Vernon Howel (qui se rebaptisera lui-même David Koresh[1] en 1990), est exclu des Adventistes du Septième Jour et rejoint les Branch Davidians. Il entre vite en conflit avec Benjamin Roden. Chassé, ce dernier fonde à proximité une autre communauté. Les deux groupes entrent dans une confrontation armée. Koresh et quelques adeptes seront inculpés pour tentative de meurtre, mais aucun ne sera condamné.
 
2. Fonctionnement du groupe

Lire la suite

Un gourou accusé de viols et de séquestration

À Londres, Aravindan Balakrishnan, surnommé le « gourou maoïste » est jugé pour les viols de deux femmes et la séquestration de sa propre fille durant 30 ans. Orateur charismatique, il avait fondé au sud de Londres l’Institut des travailleurs sur la pensée du marxisme-léninisme selon Mao Zedong, qualifié de secte par le procureur.

Lire la suite

Soeurs contemplatives de Saint-Jean

Après la dissolution par le Vatican, en janvier 2013, de l’Institut des Soeurs de St-Jean et de St-Dominique « ayant gravement porté atteinte à la discipline ecclésiastique », d’anciennes soeurs de la communauté attendaient que Rome statue sur leur sort. Elles viennent d’apprendre que le pape acceptait la création d’un nouvel institut. 

Dans une lettre adressée aux Soeurs contemplatives de Saint-Jean, leur délégué pontifical, Mgr Henri Brincard, évêque du Puy-en-Velay, leur a transmis les décisions prises par Rome.

Un commissaire pontifical va être nommé pour accompagner la Famille Saint-Jean et ses prieurs généraux « dans cette étape délicate de son histoire », en remplacement de Mgr Brincard.
 

Lire la suite

Le gourou de la secte Aum clame son innocence

Le gourou de la secte Aum Vérité Suprême, Shoko Asahara, voit la justice japonaise rejeter son dernier appel. Il est «définitivement» condamné à la pendaison bien qu’il continue à soutenir avoir été «piégé » et à clamer son innocence. Ces déclarations dénotent que le gourou est « lucide » contrairement aux arguments de la défense qui le présentent comme un déséquilibré mental. De plus une récente expertise psychiatrique a remis comme conclusion qu’il simulait la folie.

Lire la suite