La Covid-19, une manne financière pour les Frères de Plymouth

Le journal Byline Times a révélé que le gouvernement conservateur anglais aurait, pendant la pandémie de coronavirus, passé commande d’équipements EPI (équipement de protection individuelle) et de ventilateurs à une douzaine d’entreprises, toutes liées à la congrégation des Frères de Plymouth. Lire la suite

Règlement à l’amiable

Ian Mc Kay, ex adepte des Frères de Plymouth et ancien conférencier de l’Université de Glasgow, risque d’avoir à payer d’importants frais d’avocat après le règlement à l’amiable d’un conflit qui l’opposait à une association anglaise et une entreprise australienne liées aux Frères de Plymouth.  Lire la suite

Construction d’un lieu de culte, le maire s’oppose au projet

Le maire de Neyron (Ain), s’oppose au projet de construction d’un lieu culte dans sa petite ville de 2 000 habitants. En effet, les Frères de Plymouth envisagent, d’ici 2020, de faire construire un bâtiment pouvant accueillir jusqu’à 1 000 fidèles. Un terrain boisé de 8 hectares, situé en bordure de l’autoroute A 46, devrait accueillir un édifice de 16 000 m2 comprenant une salle de conférence de 747 m2 et 880 m2 de locaux destinés à l’accueil, aux sanitaires et à la maintenance.

Lire la suite

« Jamais sans mes enfants »

Un ancien membre de la communauté des Frères de Plymouth de Port Elisabeth (Afrique du Sud) craint que ses enfants ne soient envoyés à l’étranger par le groupe. Depuis qu’il a été exclu du groupe pour avoir émis des doutes sur leurs règles de vie, il a dépensé près de 19 600 € en frais de justice pour que ses droits parentaux soient respectés.

Lire la suite

La répartition des subventions est-elle vraiment équitable ?

Fairfax média, société australienne opérant dans le domaine des médias, a révélé que les écoles privées gérées par les frères de Plymouth reçoivent des financements trop importants de l’État fédéral et du gouvernement de Nouvelle Galles du Sud. Le montant de ces subventions pour les onze campus de l’école s’élèverait à plus de 10 000 dollars par étudiant et par an soit 800 dollars de plus que ceux de la Home Bush Ouest, l’une des écoles les plus pauvres de Nouvelle Galles du Sud.

Lire la suite