Catherine Picard reçue au Conseil de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes

Sur l’invitation du Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes, Catherine Picard, présidente de l’UNADFI, a rencontré ses représentants : Pascale Mathieu, présidente, Jacques Vaillant, vice-président, et Jean-François Dumas, secrétaire général.
 
Ils ont échangé sur la question des dérives thérapeutiques. Il est envisagé, courant 2015, des modules de formations pour les étudiants et les professionnels.
Catherine Picard s’est félicitée de l’engagement de l’Ordre à promouvoir des pratiques basées sur les preuves afin d’assurer aux patients des soins de qualité.

Source : Ordremk, 06.11.2014

Lire la suite

Phénomène insignifiant ou menace réelle ?

Selon l’avis de responsables officiels, et notamment de Dominique Rossi, coordinateur de la sécurité à la Préfecture de Corse, cinq mouvements sectaires seraient présents dans l’Ile : les Témoins de Jéhovah en très large majorité et à une petite échelle, l’Ordre des Rose Croix, la Soka Gakkai, ainsi que deux groupes religieux.
Lire la suite

Une association née à Rennes lutte avec les familles

Confrontés à une nébuleuse de petits mouvements « dont on ne connaît pas toujours l’origine », les bénévoles de l’ADFI Rennes reçoivent entre 10 et 20 appels à chaque permanence. Ces derniers constatent que de nouveaux groupes naissent régulièrement, « collant » adroitement à l’actualité et apportant « des » réponses à des problèmes de société tels que l’éducation avec des propositions de stages et des cours de soutien scolaire…
Lire la suite

Laïcité

L’UNADFI s’interroge sur les récentes déclarations gouvernementales qui mettent en avant la reconnaissance de toutes les spiritualités religieuses ou non, dont des mouvements considérés comme sectaires.
Lire la suite

La Scientologie condamnée pour la seconde fois

Suite à la condamnation, par la cour d’appel de Paris, des deux principales structures françaises de la Scientologie pour « escroquerie en bande organisée », la présidente de l’UNADFI, Catherine Picard, se félicite de l’issue de ce procès « qui rend hommage à toutes les victimes » qui n’ont pas eu la possibilité d’attaquer la Scientologie.
Lire la suite