Ecoles hors contrat : vigilance !

Le Comité national d’action laïque (CNAL)1 a mené une large enquête sur les écoles hors contrat françaises. Cette enquête a donné lieu à un rapport rendu public le 9 mars 2022 qui pointe de nombreuses pratiques pédagogiques peu conformes aux règles dans certaines écoles privées hors contrat. Le comité a pu constater de grosses défaillances éducatives et certains faits historiques sont occultés dans des établissements qui continuent tout de même de recevoir des enfants.

Afin de mener son enquête le CNAL a demandé la consultation des rapports d’inspection de certains établissements, qui n’avaient jusque-là jamais pu être rendus publics. Elle a pu analyser 164 rapports de ces écoles alors qu’il en existe environ 1800 en France ce qui dénote un manque de transparence et de collaboration de la part des écoles. Malgré de nombreuses demandes et un avis positif de la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada), le CNAL n’a pas pu avoir un nombre plus important de données.  Pour rappel, on retrouve sous l’appellation école hors contrat de nombreux établissements religieux ainsi que des écoles prônant des pédagogies alternatives comme les pédagogies Steiner ou Montessori.

Ces écoles ne sont pas forcément tenues de suivre les programmes de l’Education nationale mais le Code de l’éducation stipule qu’elles doivent respecter un socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Dans son rapport le CNAL pointe notamment les manquements dans l’enseignement de certains établissements religieux. Les écoles catholiques conservatrices notamment celles affiliées à la Fraternité Saint-Pie-X sont dénoncées pour le fait de propager une vision du monde réactionnaire à leurs élèves. Le comité a pu constater des contenus scolaires aux relents révisionnistes dans un établissement de la Fraternité : « le rôle de Vichy dans l’extermination des juifs est mis sous silence, et (que) ce génocide n’est pas mentionné dans le traitement de la Seconde Guerre mondiale ». Un support de géographie contenait quant à lui une représentation du monde par « ra-ces » humaines apportant une vision potentiellement raciste ou a minima racialiste. Les valeurs morales, civiques et sociales dispensées dans ces écoles se basent sur des situations issues du fait religieux et d’une morale chrétienne basée sur des croyances. D’autres constats concernent des discriminations entre filles et garçons ou encore des lacunes numériques importantes.

Le rapport cite aussi les écoles Steiner-Waldorf affiliées à l’anthroposophie. Ces structures sont citées dans de nombreux rapports académiques pour « pratiques non conformes aux exigences du socle commun », « rituels et conditionnements (qui) semblent contredire l’affichage laïque de ces écoles », « rejet de la technologie » ou encore « confusions entre faits historiques et mythes »

Malgré ces manquements à leurs devoirs, les établissements continuent d’accueillir des élèves et pour certaines de bénéficier de financement public. La fréquentation de ces écoles serait en pleine expansion depuis de nombreuses années et cela a notamment été amplifié depuis la loi contre le séparatisme qui a rendu plus compliquée l’école à la maison.

Outre ces constats, le CNAL fait plusieurs préconisations afin d’éviter les dérives. Il invite à renforcer les pouvoirs des préfets afin qu’ils puissent fermer les établissements portant des valeurs contraires à celles de la République, qu’une école hors contrat puisse s’ouvrir uniquement sur un régime d’autorisation et non de déclaration2 et il souhaite que le projet pédagogique soit une partie intégrante et importante d’une demande d’ouverture. Le CNAL appelle aussi les parents à exiger la consultation des rapports d’inspection avant d’inscrire leurs enfants. Enfin, il souhaite que la Cour des comptes examine le montant des financements perçus par des établissements privés hors contrat notamment ceux provenant de fondations reconnues d’utilité publique.  

(Sources : Charlie Hebdo, 08.03.2022 & CNAL, 09.03.2022 & La Croix, 09.03.2022 & BFM TV, 10.03.2022)

1. Le CNAL est un regroupement d’associations de parents d’élèves ainsi que de certains syndicats d’enseignants.

2. Aujourd’hui, pour ouvrir une école hors contrat, il suffit de la déclarer aux autorités et les contrôles ne sont effectués qu’une fois l’école ouverte

Ecoles hors contrat, enseignement à domicile

Le mois de septembre marque la rentrée. En France le nombre d’enfants qui suivent une instruction en famille ou au sein d’écoles hors contrat est en augmentation. L’émission Secrets d’Info de France Inter est revenue sur le cas de ces enfants accordant notamment un temps aux écoles hors contrat pouvant transmettre une pédagogie incomplète et des croyances douteuses. Le reportage a notamment abordé le cas des écoles Steiner-Waldorf, branche éducative de l’Anthroposophie.

Ecouter le replay de l’émission : https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-du-samedi-04-septembre-2021

(Source : France Inter, 04.09.2021)

Le Yoga bientôt autorisé dans les établissements scolaires d’Alabama ?

En Alabama un projet de loi devait autoriser le yoga dans les écoles mais celui-ci est bloqué. Les opposants à ce projet -pour la plupart conservateurs – craignent que cela constitue un prosélytisme caché et une intrusion de l’hindouisme dans les écoles publiques. Lire la suite

Retour à l’école et dérives sectaires

À l’heure du déconfinement et de la réouverture des établissements scolaires, le ministère de l’Éducation nationale a publié plusieurs fiches thématiques afin d’aider le personnel scolaire et les enseignants à encadrer le retour des élèves. Parmi celles-ci, la  fiche Covid-19 et risque de dérives sectaires1 alerte sur la vulnérabilité des enfants face à la pandémie et les potentiels risques sectaires. Cette fiche a attiré quelques critiques notamment sur le fait que la gestion de crise du gouvernement ne semble pas pouvoir être remise en cause. Lire la suite

Rapport laïcité et fait religieux dans le champ du sport « Mieux vivre ensemble »

Très sensible à la mission sociale du sport, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a présenté le 19 juin 2019 un guide pratique sur la laïcité à destination des acteurs associatifs (éducateurs et dirigeants), des professionnels, des responsables publics et des pratiquants. Même si l’expression religieuse est permise, il existe des restrictions pour maintenir le vivre-ensemble et respecter le principe de neutralité. Lire la suite

Déçus par Montessori

La pédagogie Montessori1 a le vent en poupe depuis quelques années. En France, elle est pratiquée dans plus de 200 établissements privés hors contrat. Une dizaine de familles accusent l’une de ces écoles de leur avoir « vendu quelque chose d’extraordinaire » qui s’avérait en fait n’être « qu’un mirage » et ont décidé de retirer leurs enfants. Lire la suite

L’éducation publique et les défis du pluralisme religieux

Lors du colloque de la FECRIS « L’éducation face aux sectes », à Riga (Lettonie), le 2 juin 2018, Mirijam Wiedemann, du Ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports du Bade-Würtemberg (Allemagne) a exposé « Les opportunités du mandat éducatif public face à la radicalisation religieuse et à la mise en danger des droits libéraux » dans le Bade-Würtemberg. Extraits de son intervention. Lire la suite

Fecris, Riga, mai 2018

Compte rendu

Organisée en collaboration avec le Comité letton de lutte contre les sectes totalitaires (LCCTS), la conférence annuelle de la Fédération Européenne des Centres de Recherche et d’Information sur le Sectarisme (FECRIS) s’est tenue à Riga (Lettonie), le 2 juin 2018, sur le thème « L’éducation face aux sectes ». (…)

Lire la suite en pdf 

Vers la fin des écoles religieuses illégales ?

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec, a déposé devant l’assemblée nationale un projet de règlement prévoyant d’encadrer l’enseignement à domicile, projet qui devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2019. Lire la suite

L’éducation au risque du Nouvel Age

Extraits de l’intervention de Lucienne de Bouvier de Cachard, présidente de l’association Secticide (Association de lutte et prévention contre les dérives sectaires portant atteinte à la dignité de l’Homme et à ses droits fondamentaux, son siège est à Verdun), lors de la conférence de la FECRIS L’Éducation face aux sectes, à Riga, le 2 juin 2018. Diplômée en Sciences de l’Éducation, Lucienne de Bouvier de Cachard a préparé cette conférence en collaboration avec un confrère, professeur de français. Lire la suite