Des ex adeptes des Témoins de Jéhovah à l’écoute de ceux qui veulent en sortir

Paul Grundy et Trish Karr, deux australiens, ont grandi au sein des Témoins de Jéhovah qui les ont infantilisés, effrayés et soumis jusqu’à l’âge adulte. En quittant le groupe, tous deux se sont retrouvés seuls, rejetés par leurs familles. Aujourd’hui, forts de leur propre expérience, ils aident d’autres Témoins de Jéhovah vulnérables à échapper aux griffes de l’église, qui compte 70 000 membres en Australie. Lire la suite

Comment composer avec un complotiste dans la famille ?

Que peut faire un proche démuni face à un membre de sa famille qui adhère à des théories conspirationnistes et les propage ? Depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020, cette question se pose de plus en plus fréquemment dans les familles où les théories du complot font parfois d’énormes ravages. Lire la suite

La pandémie a-t-elle accéléré la propagation des théories conspirationnistes ?

Le Midi Libre a consacré, dans son édition du 22 février, un dossier aux théories du complot. A cette occasion, le journal s’est entretenu avec Joséphine Cesbron, présidente de l’Unadfi et de l’ADFI Montpellier Languedoc. Lire la suite

L’inquiétude grandissante des proches d’adeptes des théories conspirationnistes

La pandémie qui sévit depuis bientôt un an en Europe a bouleversé la vie de nombre de personnes. Si certains acceptent les discours officiels sur son origine et sa gestion, d’autres, en perte de repères et méfiants envers les institutions, refusent d’y voir un phénomène naturel et l’attribuent à des complots fomentés par les élites pour diverses raisons. Lire la suite

Le succès du complotisme

Dans une interview accordée à France Info1, Olivier Klein, professeur de psychologie sociale à l’Université libre de Bruxelles, spécialiste du conspirationnisme, tente d’apporter des éléments de compréhension du succès des théories complotistes en ces temps de pandémie. Le professeur éclaire aussi sur différents moyens de communiquer avec une personne aux croyances complotistes. Lire la suite

Manque de moyens pour les acteurs de l’aide aux victimes de sectes

Tandis que les mouvements sectaires prolifèrent, profitant de la crise sanitaire et des angoisses qu’elle génère, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) n’a jamais été aussi fragile et les associations d’aide aux victimes d’emprise sectaire souffrent d’un manque de soutien de l’État. Le journal Marianne s’est penché sur cette question dans un dossier de juillet 2020, « Champ libre pour les sectes ? ». Lire la suite

Les mouvements sectaires toujours présent

Dans un dossier du 15 octobre 2019, l’hebdomadaire Maxi, a abordé le phénomène sectaire. Le magazine parle de l’évolution du phénomène notamment de la place croissante des réseaux sociaux dans la mise sous emprise, des domaines d’infiltration de prédilection des mouvements sectaires puis de la prévention, la vigilance et l’aide fournie par les associations. Lire la suite