La santé visée par les sectes

Revenant sur le dernier rapport de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)paru en mars 2018, qui alertait sur les dérives sectaires « associées aux médecines alternatives », plusieurs journaux constatant l’essor de pratiques non reconnues et mettent en garde contre les risques .

Lire la suite

Radiation confirmée pour le médecin anti vaccination

Le Conseil d’État a confirmé le 22 décembre 2017 la radiation prononcée le 27 juillet 2015 (confirmée en appel le 27 octobre 2016) par le Conseil de l’ordre des médecins de la région Auvergne-Rhône-Alpes, à l’encontre d’un médecin ayant inscrit des « mentions mensongères » sur le carnet de santé d’une petite fille, indiquant quatre injections du vaccin contre le Tétanos et la poliomyélite, qu’il n’avait pas effectuées.

Lire la suite

Un constat alarmant

Près de la moitié des signalements de dérive sectaire que reçoit la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) relèvent du domaine de la santé, et la tendance ne fait que s’amplifier selon son président, Serge Blisko. Elle recense plus de 300 pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique, 1 800 centres de formation dans le domaine de la santé susceptibles de présenter un risque de dérive sectaire, 4 000 psychothérapeutes autoproclamés sans formation et non inscrits sur un registre professionnel. Il est impossible, aujourd’hui, d’évaluer le nombre de pseudo-thérapeutes en France. L’ordre des médecins signale également que près de 3 000 médecins sont en lien avec la mouvance sectaire.

Lire la suite

Les sectes investissent le domaine de la santé

Profitant de la désertification médicale, les charlatans et gourous prospèrent dans le domaine de la santé. Serge Blisko, président de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), s’inquiète de ce phénomène qui voit des individus sans scrupule promettre des « remèdes miracles » à une population fragilisée par la maladie. Sur les 2 500 signalements qui parviennent chaque année à la Miviludes, 40% concernent le domaine de la santé.

Lire la suite

Poursuivre judiciairement les dérives sectaires dans le domaine de la santé

En septembre dernier, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires a signé une convention de partenariat avec l’Ordre national des infirmières. Ce partenariat vise à informer et à sensibiliser les infirmières sur les risques de dérives sectaires dans le domaine de la santé afin notamment de caractériser les dérives dans le cadre de poursuites judiciaires.

Lire la suite