La gourelle jugée mais toujours en cavale

Après deux jours d’audience au tribunal correctionnel de Vesoul (Bourgogne-Franche-Comté), Luce Barbe, gourelle de la Ferme des Deux Soleils, a été reconnue coupable de travail dissimulé et abus frauduleux de faiblesse de personne en état de sujétion psychologique. Conformément aux réquisitions du procureur elle est condamnée à cinq ans de prison ferme.

Lire la suite

Les poursuites déclarées irrecevables

La 16e chambre de la cour d’appel de Bruxelles a déclaré les poursuites irrecevables dans le dossier OKC1, communauté bouddhiste répertoriée comme secte. Plusieurs de ses dirigeants étaient poursuivis pour des faits d’escroquerie, prise d’otages d’enfants, abus sexuels, infraction à la législation du travail et blanchiment d’argent. Lire la suite

« Secrets d’Info » sur les dérives de l’Office culturel de Cluny (OCC)

Implanté notamment dans la région Grand Est et subventionné par des collectivités pour ses activités prétendument « culturelles », l’Office culturel de Cluny (OCC) est accusé de dérives sectaires par d’anciens membres et de non-respect du droit du travail, tandis que son fondateur est accusé d’agressions sexuelles.

Dans l’émission du 29 septembre 2018 sur France inter, Cécile de Kervasdoué fait le point sur l’OCC dans un numéro de « Secret d’info » présenté par Jacques Monin que vous pouvez réécouter ci-dessous

Un groupe sectaire esclavagiste

Shin Ok-ju, dirigeante du groupe apocalyptique de Grace Road Church (Église de la Voie de la Grâce), a été arrêtée dans un aéroport de Corée du Sud avec trois autres leaders du mouvement. Ils sont accusés d’avoir retenu 400 personnes sur les Iles Fidji et de les avoir forcées à se torturer entre elles. Fondée en 2002, la doctrine du groupe repose sur une interprétation de la Bible.

Lire la suite

L’Église poursuivie pour travail forcé

Le 1er mars 2018, les autorités brésiliennes ont lancé une action en justice contre une église et une école ayant des liens avec Word of Faith Fellowship. Plusieurs enquêtes avaient été ouvertes suite aux révélations d’Associated Press qui, en juillet 2017, avait dénoncé un trafic d’êtres humains entre le Brésil et les États-Unis1.

Lire la suite