De l’ésotérisme à la raison, une ancienne gourou témoigne

A travers deux articles de Science et Pseudo-sciences1, l’AFIS présente Ex-gourou, un long-métrage documentaire traitant du danger des croyances new age. Le premier article donne la parole à « l’héroïne » du film, Jessica Schab, alias Jessica Mystic, qui durant plusieurs années s’est donné pour mission de convertir le maximum de personnes à ses croyances new age. Dans le second, Elisabeth Feytit, co-réalisatrice du documentaire, nous explique ce qui l’a motivée à raconter cette incroyable histoire qu’elle a découverte il y a trois ans en faisant une recherche sur les Enfants Indigo : derrière des apparences inoffensives d’amour et de lumière, l’ésotérisme new age s’avérait un piège mental bien insidieux ouvrant grand la voie à la crédulité et aux abus.

Lire la suite

Condamnation définitive pour la fondatrice de Training Sandra Network

Le 24 janvier 2019, Sandra Faraire, fondatrice de Training Sandra Network, s’est désistée de son appel et s’est donc vue définitivement condamnée à deux ans de prison, dont un avec sursis, pour escroquerie. A cela s’ajoutent une amende de 41 000 euros, une obligation d’indemniser ses victimes et cinq ans d’interdiction de gestion. Lire la suite

Quand le « courant guérisseur » est préféré à la consultation médicale

Le Cercle des Amis de Bruno Gröning (CABG) affirme ne pas déconseiller le recours à la médecine et aux traitements « classiques ». Cependant les témoignages de réussite mettent souvent l’accent sur l’inefficacité du recours aux médicaments, ce qui peut faire naître le doute chez les adeptes.
Avec l’accord du Cercle Laïc pour la Prévention du Sectarisme (CLPS) qui l’a publié en ligne, nous proposons ici de larges extraits d’un témoignage qui illustre cette attitude ambiguë et aurait pu très mal se terminer. Bien que conscients du danger, pour certains, les participants se sont sentis incapables de s’opposer à la responsable du groupe.

« J’ai fait partie d’une communauté du Cercle des Amis de Bruno Gröning pendant un peu plus d’une année. J’ai adhéré spontanément. En effet, j’étais seule, en mauvaise santé et déprimée. Et surtout j’avais d’atroces migraines dont je ne pouvais me faire quitte, même après avoir consulté généralistes et spécialistes. En un premier temps, j’ai aimé ces réunions qui nous rassemblaient toutes les trois semaines. En plus de l’espoir de guérir, j’y avais trouvé le lien social dont j’avais besoin.
Un jour – le 15 novembre 2012 -, il s’est passé un incident à notre soirée de communauté, qui me pousse à témoigner. Nous étions huit en tout, les membres habituels auxquels s’ajoutait notre guide de communauté et responsable nationale. (…)

Lire la suite en pdf 

Que sait-on de ? Le Cercle des Amis de Bruno Gröning

Historique

Un homme « inspiré » dans une époque troublée

Bruno Gröning est né le 30 mai 1906 à Dantzig, quatrième de sept enfants. Dès son plus jeune âge il semble exercer un ascendant sur son entourage : il n’a qu’à toucher son père ivre pour que celui-ci se calme, il réussit à guérir divers animaux. Il se marie, a deux fils qui mourront tous deux à l’âge de neuf ans, l’un d’une pleurésie l’autre d’une tuberculose osseuse. Il exerce divers métiers avant d’être mobilisé en 1943 ; fait prisonnier, il rentre en Allemagne de l’Ouest en 1945. Il exerce ses dons de guérisseur sur quelques personnes de son entourage et commence à être sollicité. Il se sépare de sa femme, peu favorable à cette activité.

En 1949, il est de plus en plus connu. Portée par les « guérisons miraculeuses » qu’il aurait provoquées, sa réputation ne cesse de grandir. En Bavière, la foule se masse devant le balcon de l’hôtel où il réside et salue son apparition avec des cris de joie: « Vous n’avez pas besoin de me décrire vos maux, dit-il. Je les vois mieux que vous. Je sais tout de vous. »

« Que ceux qui sont malades lèvent la main ! » demande-t-il, et après une profonde méditation, « Que ceux qui sont guéris lèvent la main ! » : des centaines de mains se lèvent à nouveau, la foule scande « Gröning nous te remercions ! Parfois il lance des boulettes de papier d’argent qui contiennent sa « force rayonnante »… La presse qui relate ces événements voit ses tirages augmenter. (…)

Lire la suite en pdf