Un gourou recherché crée sa nation

Swani Nithyananda, gourou indien auto-proclamé « homme de dieu », a fui l’Inde. Il fait face à des accusations d’enlèvements d’enfants, séquestration, abus sexuels et viols. Durant le mois de décembre, il a annoncé sur Internet avoir créé sa propre nation. Lire la suite

Interpellation à Sus

Le 3 décembre 2019, une opération de gendarmerie a été menée dans les locaux du mouvement Tabitha’s Place à Sus (Pyrénées-Atlantique) dans le cadre d’une commission rogatoire. Plusieurs personnes ont été interpellées et une membre de la communauté a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire pour des faits de violences volontaires sur mineur avec l’usage d’une baguette en bois. Lire la suite

Un documentaire accable Keith Raniere

La chaine américaine Investigation Discovery a diffusé, début décembre 2019, un documentaire intitulé « The Lost Women of NXIVM ». Franck Parlato, qui a été chargé de la communication de NXIVM, affirme dans ce reportage que Keith Raniere, le leader du groupe, pourrait être impliqué dans la mort de quatre femmes proches de l’organisation. Lire la suite

Antoine Laflèche condamné

Antoine Laflèche, 74 ans, a été condamné pour attentat à la pudeur par la Cour du Québec, au palais de justice de Laval(Québec). Il écope d’une peine de deux ans de prison et une probation de 3 ans. Les faits remontent aux années 1960 et ont duré plus de 20 ans. A l’époque le coupable était membre de la Mission de L’Esprit Saint, sous le nom Laflèche Trudeau1. Lire la suite

Un rapport sur des abus sexuels contesté par les victimes

Selon un rapport interne publié le 21 décembre 2019 par les Légionnaires du Christ, 175 mineurs auraient été abusés par 33 prêtres entre 1941 et 2019. Parmi eux 60 auraient été victimes du fondateur de la congrégation, Marcial Maciel. Le rapport avance également que 71 séminaristes seraient accusés d’abus, mais sans préciser le nombre de victimes. Ce rapport ne fait l’unanimité parmi les victimes. Lire la suite

Condamnation définitive de la prêtresse vaudou

La Cour de cassation a confirmé la décision de la cour d’appel de Versailles1 en rejetant le pourvoi de la prêtresse vaudou Mélite Jasmin. Pour rappel, la cour d’appel avait condamné la prévenue à quatre ans de prison dont deux avec sursis et mise à l’épreuve pendant trois ans pour abus de faiblesse sur personnes en état de sujétion psychologique et actes de cruautés sur animaux. Lire la suite