Adolescence et attirance pour le satanisme

Depuis quelques années, on note un nouveau phénomène de société : l’attrait de certains adolescents pour le satanisme. Le phénomène est d’autant plus inquiétant par les dérives que les croyances au « Prince des ténèbres » peuvent engendrer. Ainsi, de nombreux adolescents rejoignent ou forment des groupes satanistes, certains dangereux car déviants, d’autres moins, mais troublants. La question se pose alors :
 

Lire la suite

États-Unis / Le satanisme pour les enfants

Le Temple satanique prévoit de distribuer dans les prochains mois des livres de coloriages et autres cahiers d’activités aux enfants des écoles publiques du comté d’Orange. Ils contiendront des informations sur sa doctrine, ses pratiques et sur les droits à la pratique du satanisme à l’école.
Lire la suite

Les fans de Satan suscitent l’inquiétude

Jean-Michel Roulet est interviewé à l’occasion de la sortie de l’ouvrage de la MIVILUDES « Le satanisme, un risque de dérive sectaire ». Il rappelle que les jeunes qui vivent dans un « imaginaire sataniste » peuvent être ensuite recrutés par des groupes violents et dangereux.
 

Lire la suite

Afrique du Sud / Le retour du satanisme

À Soweto, Thandeka Moganetsi, 15 ans, et Chwayita Rathazwayo, 16 ans ont été poignardées, le 18 février 2014, par deux élèves de leur classe adeptes du satanisme. Le lendemain, Thiko et Tumelo ont été arrêtés et placés en détention à Krugersdorp, à l’ouest de Johannesburg. La police a retrouvé une bible satanique sous le matelas de Thiko. Ce double meurtre semble témoigner de la propagation du satanisme chez les adolescents.
Lire la suite

Les locaux d’une association dégradés par des inscriptions sataniques

Les locaux de l’association « Léa pour Sami » pour la reconnaissance des enfants autistes ont été dégradés et tagués d’inscriptions sataniques le 06.05.2007.

Il s’agirait de référence à de vieilles croyances assimilant tout autiste au « fils du diable ». L’association vient de déposer plainte.

AFP, 23.05.2007

Les fans de Satan suscitent l’inquiétude

Jean-Michel Roulet est interviewé à l’occasion de la sortie de l’ouvrage de la MIVILUDES « Le satanisme, un risque de dérive sectaire ». Il rappelle que les jeunes qui vivent dans un « imaginaire sataniste » peuvent être ensuite recrutés par des groupes violents et dangereux.

Les délits liés au satanisme restent rares et sont difficiles à évaluer. Le Président de la MIVILUDES observe en effet que les enquêteurs n’ont pas forcément les éléments pour faire le rapprochement entre certains suicides d’adolescents et des dérives « sataniques ». Quelques dizaines de cas peuvent être recensés chaque année, mais il y en a certainement plus.

Lire la suite