15 ans de réclusion pour le gourou de l’Ariège

Au terme d’une semaine de procès qui marquera l’histoire judiciaire, les jurés de la cour d’assises de l’Ariège ont condamné Robert Le Dihn, dit Tang, à 15 ans de réclusion criminelle pour des faits de viols et d’agressions sexuelles. Fait rare, le verdict a été plus sévère que les réquisitions du ministère public.
Lire la suite

Un an dans un groupe d’inspiration Gurdjieff

En 2005 et 2006, Bulles avait publié une série d’articles sur le Système Gurdjieff. L’un d’eux,  » Les Groupes Gurdjieff aujourd’hui « , traitait de la pratique et de ses conséquences.

Le récit qui suit en est une illustration récente. Dans une démarche d’ouverture et de développement personnel, la jeune femme qui témoigne ici a intégré un de ces groupes et suivi l’enseignement d’un « maître » ; mais sa capacité à garder un certain recul lui a permis d’en sortir avant d’être engagée au point de perdre son autonomie.

Lire la suite

La Cour administrative d’Appel de Paris rend son verdict

Par une résolution en date du 28 juin 2006, l’Assemblée nationale avait décidé la création d’une commission d’enquête relative à l’influence des mouvements à caractère sectaire et aux conséquences de leurs pratiques sur la santé physique et mentale des mineurs. Dans le cadre de cette mission, M., chargé de mission pour la coordination, la prévention et le traitement des dérives sectaires au Ministère de la Santé et des Solidarités, avait été auditionné.
Lire la suite

Décès de Mona Vasquez

L’UNADFI vient d’apprendre avec une immense tristesse le décès de Mona Vasquez survenu le 2 septembre 2011. Elle était âgée de 51 ans.
Dans un livre intitulé « Et Satan créa la secte » publié en 2002, Mona racontait son expérience de dix années passées dans la Scientologie. En 2006, elle revenait sur ce témoignage spontané dans la perspective d’être plus explicite et de mettre les jeunes en garde. Elle publiait alors « La Secte », en collaboration avec Jean Blum. Ce nouvel ouvrage revêtait la forme d’une « longue conversation » à deux.

Courageusement, pendant plusieurs années et à de très nombreuses reprises, Mona avait témoigné dans la presse et les médias audiovisuels sur son « errance » dans la Scientologie.
Passionnée, elle était aussi poète et peintre. Ses dernières créations sur les thèmes des roses et de l’eau avaient été exposées en mai dernier à la Galerie 113 à Castelnaudary dans l’Aude.

L’UNADFI adresse ses sincères condoléances à ses enfants, à son père et à son compagnon.

Pour découvrir la peinture de Mona Vasquez :

 

Lire la suite

Procès d’un abuseur d’enfants

Mercredi 30 novembre 2011 s’ouvre le procès de Pierre-Etienne Albert, 60 ans, ancien membre laïc de la Communauté des Béatitudes.[Lire le communiqué de l’UNADFI]]

Il a reconnu des attouchements sexuels sur une cinquantaine d’enfants, âgés de 5 à 14 ans, entre la fin des années 70 et l’année 2000. En raison du délai de prescription, seules trente huit victimes ont été reconnues comme telles par l’institution judiciaire.

Pierre-Etienne Albert se retrouve donc face à neuf de ses victimes, des femmes et des hommes, devant le tribunal correctionnel de Rodez. Il est jugé pour agressions sexuelles aggravées car ses victimes étaient toutes mineures de moins de 15 ans au moment des faits.

Derrière l’examen des faits, le procès qui doit durer deux jours, « va aussi tenter de comprendre les dysfonctionnements apparus dans l’appareil judiciaire » et « mettre en lumière le fonctionnement singulier de la Communauté des Béatitudes ».

Certains de ces dysfonctionnements ont été dénoncés par Solweig Ely dans le livre-témoignage [« Le silence et la honte » qu’elle vient de publier. La jeune femme âgée aujourd’hui de 31 ans, et son avocat Me Mazars, espèrent que ce procès permettra de comprendre pourquoi les faits connus de la Justice dès 2001 n’ont pas été pris en compte.

Ce procès devra également établir comment une chape de plomb a couvert les comportements pédophiles de Pierre-Etienne Albert, dont beaucoup sont prescrits aujourd’hui. Ainsi l’attitude de l’Eglise de France pose question.

 

Lire la suite