Décapitée pour sorcellerie

Accusée de sorcellerie, un femme âgée de 63 ans a été battue puis décapitée dans un petit village de l’Etat d’Assam. Une autre femme, se présentant comme une déesse, a dressé la foule contre elle la présentant comme responsables de morts et de maladies survenues dans le village. La police a interpelé sept personnes.

Lire la suite

Les charlatans de l’exorcisme

Les autorités marocaines s’inquiètent des fréquents dérapages dans la pratique de l’exorcisme nourrie par la croyance populaire et devenue un business lucratif pour charlatan sans scrupule. Une étude réalisée en 2012 par le Pew Research Center1 a révélé qu’au Maroc, 86% de la population croit aux esprits. C’est le taux le plus élevé dans le monde.

Lire la suite

Un enfant succombe à un jeûne mortel

Dans la banlieue de Dallas, une femme a été arrêtée pour avoir provoqué la mort d’un petit garçon de deux ans en le privant de nourriture durant 25 jours. Elle pensait que le jeûne pouvait débarrasser l’enfant du démon. Après sa mort, elle aurait essayé de le réanimer en procédant à un rituel de « résurrection ». Les parents du jeune garçon auraient ensuite tenté de transporter son corps vers le Mexique dont ils sont originaires.

Lire la suite

Sacrifices d’enfants

Selon la police ougandaise, le pays observe une hausse de sacrifices d’enfants. Les 12 cas recensés en une année ne seraient que la partie visible de l’iceberg. La plupart de ces crimes ne sont pas signalés, et malgré les lois ougandaises visant à interdire ces actes de sorcellerie, la plupart des sorciers agissent sans crainte de poursuites. Les autorités sont accusées de vouloir ignorer cette question.

Lire la suite