De nombreux téléspectateurs choqués par l’émission Enquête exclusive sur les nouveaux gourous et charlatans

L’émission Enquête exclusive, diffusée sur la chaîne M6 le 29 mai 2022, a choqué de nombreux téléspectateurs et suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Intitulée « Santé, bien-être : charlatans et nouveaux gourous », elle abordait le marché florissant du bien-être et de la santé naturelle. Mais ce marché, qui représente désormais 37 milliards d’euros en France, n’est pas exempt de dérives ainsi que l’a montré M6 en allant à la rencontre de plusieurs thérapeutes aux propositions inquiétantes et d’associations et de collectifs dont le but est de prévenir des dangers de certaines pratiques.

Lire la suite

Autour de la Covid, les charlatans ne désarment pas

La Miviludes alerte sur les dérives sectaires et les arnaques liées au coronavirus. Durant la période du confinement, elle a reçu 70 signalements liés à des situations « où des gourous, des influenceurs, revenaient sur des thématiques liées à la punition divine avec un regain de courant apocalyptique lié à la pandémie » explique Camille Chaize, porte-parole du ministère de l’Intérieur.  Lire la suite

En matière de santé, la peur fait le bonheur des charlatans

Fin janvier sont apparues les premières théories complotistes sur la Covid-19, quelques pseudo thérapeutes ont commençé à proposer des remèdes naturels. A partir de mars, les incertitudes générées par la pandémie, la mise à l’arrêt de l’économie, les tâtonnements des pouvoirs publics et l’isolement social dû au confinement ont amené beaucoup de personnes à chercher des réponses sur internet pour calmer leurs angoisses. Dans le même temps, soumis à l’interdiction de rassemblement, thérapeutes et gourous ont accru leur présence sur le web. Recettes miracles, promesses de guérison ou renforcement du système immunitaire sont proposées sur internet par des guérisseurs, des chamans, des gourous et des maîtres spirituels qui profitent de l’épidémie pour augmenter leur chiffre d’affaire.Le 9 avril la Miviludes avait reçu « 36 signalements de discours inquiétants émanant de charlatans prodiguant faux remèdes et conseils dangereux ou de religieux extrémistes et de leaders charismatiques qui entendent démontrer que la crise sanitaire actuelle, qu’ils avaient prévue, valide leur théorie ». Lire la suite

La Miviludes fait part de ses inquiétudes

Par voie de presse, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a fait part de ses inquiétudes liées à la recrudescence des « discours dangereux » entourant l’actuelle crise sanitaire planétaire liée à l’épidémie de coronavirus. Lire la suite